Le Burkina Faso s'expose à Nantes.

MOP Nantes | Cosmopolis | Moppé le 19/04/2012 à 11:03
Intérêts :
Partagez :

De retour d'un séjour solidaire au Burkina Faso, l'association "Les amis de Sababougnouma" propose l' exposition "Parcours d'arts entre Burkina et Bretagne" présentée du 19 avril au 12 mai à l'espace Cosmopolis de Nantes.

Le Burkina Faso s'expose à Nantes.


C'est l'occasion de découvrir les sculptures et les peintures d'artistes Burkinabé et Français dans une installation forte et vivante. Les oeuvres sont comme un lien entre les quatre créateurs, le visiteur va circuler dans quatre imaginaires différents. En suivant le "chemin" tracé au sol par un amoncellement de matériaux vous déambulerez entre des sculptures, des tableaux, des bas-reliefs et plusieurs instalations. Les matériaux sont variés, parfois d’aspect brut, mais toujours expressifs. Des visites guidées et commentées par les artistes y sont aussi proposées.
 
L'association nantaise "Les amis de Sababougnouma" présente l'exposition / installation de 4 artistes à la fois peintres et sculpteurs : Issouf Diaro, Odile Kayser, Caroline Mc Avoy et Jean-Jacques Petton. Ces quatre créateurs d’âge, de culture et de pays différents ont en commun de redonner vie à des matériaux bruts, voire rejetés.
 
L'association a créé un partenariat avec Ouahabou au Burkina Faso pour aider à la scolarisation des enfants de ce village. Des artistes de Bobo Dioulasso accompagnent leurs projets. Lors de leur récent voyage, ils ont eu la chance d’organiser des ateliers d’arts plastiques dans les écoles et dans la rue avec des enfants qui ne peignent ni ne dessinent. L’intensité et le plaisir avec lesquels ils ont répondu à toutes leurs propositions et la vitalité de leurs créations renforcent l'idée que l’art donne de la joie et aide à se construire. Cette exposition nantaise témoigne de cet engagement.

Le programme complet de ce voyage entre Bukina et Breatagne est disponible sur le web. Si vous vous rendez à cette exposition n'hésitez pas à nous raporter vos impressions sur ces oeuvres originales.

Source : esapce Cosmopolis

Commentaires