Claire Diterzi présente le Salon des Refusées à Nantes

MOP Nantes | Gwenaëlle Bretagne | Moppé le 25/01/2013 à 16:43 | Mis à jour le 01/02/2013 à 12:04
Intérêts :
Partagez :

Après le franc succès de "Rosa la Rouge", Claire Diterzi revient au Piano'cktail (à Bouguenais) pour présenter son nouveau spectacle, le "Salon des Refusées", près de Nantes. "C'est beau à en pleurer. C'est drôle aussi parfois" (Patrice Pluyette).

Claire Diterzi présente le Salon des Refusées à Nantes


Claire Diterzi n'a pas perdu de temps. En effet, dès l'âge de seize ans elle était leader d'un groupe folk punk au lycée. Elle a ensuite débuté sa carrière solo en 2002, moment où elle a composé la musique de spectacles d'un chorégraphe français internationalement connu, Philippe Decoufflé. Et c'est en 2006 que Diterzi a reçu un Grand Prix du disque par l'Académie Charles-Cros, pour "Boucle", son premier album. Son avant dernier spectacle, "Rosa La Rouge", présenté notamment au Grand T l'an dernier à Nantes, lui a valu le Prix du meilleur compositeur de musique de scène. Ce spectacle avait été mis en scène par Macial di Fonzo Bo au Théâtre du Rond Point, à Paris. 

Ce soir, vous pourrez voir le "Salon des Refusées", son dernier spectacle. Il est décrit comme un voyage dans le temps et dans l'espace au rythme de chansons inédites. Claire Diterzi est l'auteur des textes, compositeur de la musique mais également interprète (chant, guitare et basse)...  Dans "Rosa La Rouge" j'avais reconnu qu'il s'agissait d'une bête de scène, sans aucun doute. L'artiste sait mélanger le rock et la pop avec un toucher classique, sans pourtant s'écarter de sa source d'inspiration contemporaine.

Pourquoi "Le Salon des Refusées" ? Ce titre n'est pas anodin, parce qu'il est censé refléter le "désintérêt pour l'art directement rentable" que soutenait Napoléon III en 1863, mais dont Claire Diterzi s'est sentie elle-même victime en 2010. Diterzi n'a pas hésité à adresser une lettre à l'ex Ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, exprimant son désaccord avec cette vision réduite et destructrice de la culture. C'est en résidence artistique à Rome que la créatrice s'est penchée sur "Le Salon des Refusées" qui se veut soutenir l'émergence, en opposition avec le goût officiel.

+ d'info et réservations sur le site du Piano'cktail à Bouguenais ici. N'hésitez-pas à nous faire part de vos commentaires ! Il suffit de vous inscrire rapidement sur MOP et d'émettre votre opinion.


Critique du spectacle :

Comme dit l'artiste elle-même "Je mets un certain temps à briser la glace et après je deviens même vulgaire. Au moins, il y a de la chaleur". Au programme : Voix de velour, sensualité, ironie et beaucoup d'humour. Les envolées lyriques de Diterzi lancent des messages cinglants parfois destinés aux défenseurs de l'art rentable, parfois aux spectateurs et parfois à elle-même. Sans retenue mais avec élégance, que ce soit sur fond de musique de chambre, tendances pop ou rock'n roll.

"Le Salon des Refusées" s'inscrit dans l'excellence artistique, tout comme "Rosa La Rouge". Diterzi aime jouer avec les dissonnances de sa voix et son exigence sait l'amener à s'entourer de musiciens de premier ordre. Elle a séduit le public qui ne voulait plus la laisser repartir. Bon vent à Claire Diterzi, bonne tournée et puisque "pour pousser la chansonnette y a pas d'âge", espérons la revoir en concert encore pendant des années dans la région nantaise !
   

Source : Piano'cktail, Claire Diterzi, Wikipedia

Commentaires

Le 01/02 à 14:19 : Un univers très personnel. Beaucoup d'élégance, aussi bien au chant qu'avec sa guitare entre les mains. Belle personnalité musicale portée par ses musiciens de formation classique. De la complicité se dégage de cette formation disposée en demi cercle sur scène, comme dans un salon !

Le 01/02 à 14:13 : Votre commentaire sur ce Mop...