Festival des 3 Continents de Nantes : entretien avec Jérôme Baron, directeur artistique

MOP Nantes | benjamin0110 | Moppé le 22/11/2011 à 08:00 | Mis à jour le 22/11/2011 à 08:14
Intérêts :
Partagez :

Le Festival des 3 continents 2011 de Nantes commence ce mardi. Nous somme allés à la rencontre de Jérôme Baron, Directeur Artistique du Festival.

Festival des 3 Continents de Nantes : entretien avec Jérôme Baron, directeur artistique


- Mop Nantes : Jérôme Baron, le Festival grandit ! Trois nouvelles villes viennent s'ajouter aux festivités, pourquoi ce choix ?

- Jérôme Baron : D'abord, dans un but de sensibilisation et d'élargissement du public , le réseau SCALA (Salles de Cinémas Associatif dans la Loire-Atlantique) nous a permis de sélectionner ses trois villes (Le Pouliguen, La Turballe et Saint Nazaire) qui semblaient motivés. Cependant, il n'y pas de favoritisme pour Nantes ou bien une programmation au rabais pour certaines villes. De plus, à Nantes, les cinémas Le Concorde et le Bonne Garde viennent également s'ajouter aux participants e qui nous donne le moyen à la fois ancrer les fidèles sur Nantes et permettre de trouver des nouveaux sympathisants sur la région nantaise. Un effet de changement d'image s'incorpore au Festival.

- Mop Nantes : Le Japon, le Mexique et l'Inde à l'honneur pour les hommages et la programmation, comment se fait la sélection ?

- J.B : Concernant le Japon : Tout simplement par rapport, à l'intérêt porté au cinéma Japonais. Le Japon est un grand producteur de films (600 films par an), le Nikkatsu, un studio japonais, était le plus ouvert à ce coup de projecteur sur leur cinéma et comme il fêtait ses 100 ans, on en a profité. Une quinzaine de films sur les 26 projetés sont totalement inédits en France couvrant les sorties de 1921 à 1985. Le Japon semble moins médiatisé que d'autres pays (Etats-Unis ou France) alors qu'il sont tout aussi productifs autant sur la qualité que la quantité. Nous voulions faire connaître aux cinéphiles et aux neophytes ce cinéma qui connaît son propre Hitchcock ou Michael Bay.
L'hommage que l'on rend à Arturo Ripstein, concerne toutes ses oeuvre et l'ensemble de sa carrière le plus connu des réalisateurs mexicains (avec Guillermo Del Toro), qui sera présent à Nantes pour le festival, voit apparaître la disparition de la circulation de ses films autant dans les salles de cinéma que dans les productions de Dvds. Le but était donc de reprogrammer ses films et permettre à ceux qui ne les avaient pas encore découvert de se rattraper.
Imani Kaul, lui est plutôt un cinéaste discret, c'était l'innovateur du nouveau cinéma Hindi, anti-Bollywoodien, une sorte de Jean Luc Godard Indien, ses oeuvres méconnues sont fortes impressionantes mélangeant plusieurs genres. Il est décédé en Juillet 2011, ce qui a précipité ce choix.
Pour le jeune public, une thématique sur les jeunes héros a été préparé et 9 films seront projetés.

- Mop Nantes : Concernant la compétition, la Sélection Officielle ne compte pas de films iraniens alors que des films projetés hors compétition sont iraniens, pourquoi ?

- J.B : D'habitude de nombreux cinéastes iraniens présentent leurs oeuvres mais cette année pour dénoncer les méthodes du gouvernement iranien nous souhaitons seulement les diffuser hors-catégories, Jafar Panari étant emprisonné son film ''Le Miroir'' se devait d'être projeté. L'Iran se saborde lui-même en emprisonnant ses talentueux réalisateurs, qui avec le cinéma était l'un des seuls secteurs bénéfique de ce pays.

- Mop Nantes : Comment se fait la pré-séléction des membres du jury de Festival ?

- J.B : Le Festival est le rendez-vous des cultures du monde et des générations, c'est pour cela que nous avons choisi un jury connaissant une alternances multi-générationelle, des jeunes et moins jeunes se cotôient afin d'avoir des avis de tout horizons et genres. La pluralité et l'originalité du jury en fait son premier atout.

- Mop Nantes : Quels sont les futurs projet du Festival des 3 Continents?

- J.B : D'abord, battre le dernier record d'affluence de 2010, avec plus de 30000 spectateurs. Ensuite, parvenir à renouveller le public et le regagner, une perte de crédibilité et d'image s'opérait depuis quelques années, due notamment au changement de direction et de présidence. Le festival souffre également d'une image trop cinéphile, un cliché d'un festival destiné seulement aux fans de cinéma.
Du côtés des orientations, on souhaite augmenter la stratégie de communication à l'étranger notamment dans des régions où le Festival commence à se faire connaître. (Brésil, Afrique du Sud, Mexique, Chine).
Enfin, un autre projet serait intéressant si il voyait le jour celui de devenir distributeurs des films que le festival projette car le gros problèmes reste la distribution des films étrangers, beaucoup trop de lauréats des festivals de cinéma étrangers ne trouvent pas de distributeurs pour leurs films. Et ce problème est à résoudre rapidement...

- Mop Nantes : Jérôme Baron, merci, on vous souhaite un très bon festival.

- J.B : Merci du temps que vous nous avez accordé, et rendez-vous dès mardi 22 Novembre pour la cérémonie d'ouverture.

Le rendez-vous est donc pris, le Festival des 3 Continents 2011 et ses membres sont sur les starting-blocks, on leur souhaite une très bonne semaine de festivités !
Toutes les informations pratiques et la programmation complète du Festival des 3 Continents 2011.

Retrouvez toute votre actualité nantaise sur la page facebook de MOP Nantes

Commentaires