Le festival Scopitone 2012 à Nantes

MOP Nantes | Ivan Laforge | Moppé le 07/06/2012 à 16:31 | Mis à jour le 06/09/2012 à 16:43
Intérêts :
Partagez :

Tous les ans pendant la rentrée de septembre, les  Nantais sont baignés dans la culture électronique et les arts numériques avec le festival Scopitone.

Le festival Scopitone 2012 à Nantes


Cette année, la 11ème édition aura lieu du 18 au 23 septembre, à Nantes. 11 lieux différents participent au festival, mais le cœur de l'événement battra, comme l'année dernière, sur l'île de Nantes, dans les locaux de Stéréolux, mais aussi dans la « friche électro » des Halles Alstom pour les très festives et explosives Nuits Electros du vendredi 20 et samedi 21 (comptez 21€ pour assister à ces délires nocturnes).

On a du mal à la croire mais cela fait déjà 11 ans que ce festival existe et Eric Boistard (directeur de Stéréolux) promet qu’il « va rayonner sur la ville ». « Ce festival polymorphe suit les évolutions technologiques, artistiques et sociétales et utilise la technologie pour en faire des œuvres d’arts ». Il constate que les arts numériques génèrent un intérêt massif et intergénérationnel et c’est pourquoi l'édition 2012 compte une journée de plus (le mardi), « pour éviter les fils d’attentes trop longues devant les installations ».

Vous pourrez assister à des expositions et des projections d’arts visuels – toutes gratuites, mais certaines performances ne peuvent être vues que sur réservation – éparpillées dans plusieurs lieux nantais.
Cette année ce n’est pas moins de quatre créations et neuf premières françaises que vous aller pouvoir découvrir. Souvent expérimentales et toujours à la pointe de technologies, ces installations sauront vous surprendre, telle celle inspiré du volcan islandais « Eyjajafjallajökull » dans le Cube Alstom ou la toile numérique « 13 septembre 1858 » traitant du naufrage dramatique du navire Austria au Château des Ducs de Bretagne. Elle sera d’ailleurs visible jusqu’au 11 novembre tout comme l’exposition qu’elle accompagne.
Certaines œuvres feront l’objet de performance, comme Mol de Ryoichi Kurokawa en ouverture du festival au Stéréolux, ou « Cinétose » dans la salle micro de Stéréolux.

Côté musical, figurent notamment au programme de Scopitone : Woodkid, la révélation française de cette année, le fameux Dj anglais Erol Alkan, plutôt rare en France, les nantais C2C qu'on ne présente plus... Ainsi que quelques belles surprises : le groupe pop londonien Citizens!, Gesaffelstein, Para One, Don Rimini, Breakbot…
Deux habitués de la scène, révélés par la BO du film Drive, Kavinsky et College sont aussi au programme.
Scopitone 2012 sonne le retour de la scène hip –hop avec plusieurs soirées consacrées à ce style de musique. Notamment le samedi soir au Stéréolux où vous pourrez entendre les beats due Dj japonais Kentaro (meilleur score jamais obtenu au championnat du monde DMC), Foreign Beggars ou encore Murkage. Mais la scène hip-hop ne se resume pas qu’a cette soirée, le jeudi le Pôle Etudiant et le Ferraileur proposeront une programmation dans les mêmes tons.

Attention les places pour les soirées partent vite. Les organisateurs estiment que les soirées du vendredi et du samedi seront complètes dès la fin de la semaine prochaine.
Plus d'infos sur le site du festival Scopitone.     

Source : Ivan Laforge

Commentaires