Indochine au Zénith de Nantes le 23 et 24 Octobre 2013

MOP Nantes | fmargry | Moppé le 25/10/2013 à 10:00 | Mis à jour le 23/02/2015 à 09:13
Intérêts :
Partagez :


Indochine au Zénith de Nantes le 23 et 24 Octobre 2013


Live Report de la soirée

Souvenez vous, nous avions déjà rencontré Indochine le 25 Mai 2013 lors du Virgin Radio Live au Zénith de Nantes. Ce soir là, se sont enchainés quatre groupes, le final était justement assuré par Indochine... et quel final !
 
Nous vous avions confié notre surprise et la joie que de voir ce groupe mythique jouer devant nous. Ils avaient littéralement enflammé la salle du Zénith ce soir là : nous étions donc resté sur une note très très positive.
 
Indochine lance sa nouvelle tournée le Black City Tour 2, et va écumer le temps de quelques mois toutes les grandes salles de France, avec un passage à Paris au Stade de France (complet) en Juin 2014.
 
Le groupe offrira donc deux représentations le 23 et 24 Octobre au Zénith de Nantes. Les deux dates étaient complètes, plus possible d’acheter des billets au dernier moment. Nous n’avons pu couvrir que la première soirée, mais nous sommes sûr qu’il en sera de même le lendemain.  Nous tenons à remercier avant toute chose la Production qui nous a permis d’assister à la totalité du concert, nous permettant ainsi d’écrire cet article. Passons au choses sérieuses : résumé de la soirée ...
 
1ère Partie : Klink Clock
 
Arrivé à 19h40, la salle était déjà presque pleine. Il faut dire que certains avaient fait la queue depuis quelques heures (et non quelques jours comme l’ont fait certains fans de My****) Première impression, il faisait chaud, très chaud dans la salle.


 
19h45 : Klink Clock monte sur scène : il s’agit d’un duo batterie/guitare.Leur prestation a duré 30 minutes, et en ce qui nous concerne nous n’avons pas vraiment apprécié, le style était quelque peu répétitif ? ... Ou notre oreille n’était pas assez formée à ce genre de sonorités ?
 


En se promenant dans le public, il n’a pas été rare d’entendre « vivement que le concert commence on attend depuis si longtemps... ». Les fans étaient donc pressés de voir leurs idoles monter sur scène.


 
Petite entracte de 20 minutes le temps du changement de scène et de la préparation de la nouvelle configuration.
 
2nde Partie : Indochine
 
Nous sommes prévenus que la configuration de scène ne nous laissera pas beaucoup de marge de manœuvre pour réaliser nos photos, nous étions très serrés avec le public : TANT MIEUX ! Ce fut l’occasion de ressentir cette véritable proximité.
 
L’entrée se fait sur le morceau « Trashmen » (et pourtant c’est le dernier morceau de leur dernier album Black City  Parade), le rideau tombe : c’est parti !
 
Le show était minutieusement découpé en plusieurs parties avec entre chaque des animations sonores ET visuelles. La production avait engagé de gros moyens techniques puisqu’un système de rideau mouvant était installé formant une sorte de bulle au dessus de la scène, créant ainsi une ambiance « intimiste ».
 
La première partie du show était davantage orientée sur les nouveaux morceaux de l’album Black City Parade, avec une ambiance plutôt sombre privilégiant le noir et le rouge. Une vue panoramique sur les buildings de NY était projetée en fond de scène.
 

 
Second morceau : Une jolie explosion de confettis, coup de chance l’objectif était tourné au bon endroit, et voici ce que ce la a donné !
 





 
Nicola était très proche de son public, il est allé à son encontre à de nombreuses reprises, pour leur tenir la main, leur faire un signe du cœur en criant « Putain d’Ouest !!! ». Nul doute que cette mobilisation ne l’a pas laissé de marbre.


 
La seconde partie était axée sur les morceaux de l’opus « La république des Météors » avec des morceaux comme « Play Boy » et « Little dolls ». Ce dernier morceau est d’ailleurs taillé pour la scène. De mémoire, le public a plus chanté sur cette chanson que Nicola.


 
Vient le tour de « College Boy » : vous savez ce morceau qui a créé la polémique en France et dont le clip a fait l’objet d’une censure ? Avant le début de la chanson, une bande audio retentit délivrant des propos homophobes. Le public s’est mis à siffler, mais pour très peu de temps puisque College Boy a suivi quelques secondes après. Indochine nous a offert également quelques images du clip en accéléré.
 
En fin de show, nous avons eu droit à « J’ai demandé à la Lune »( avec une petite introduction « accoustique » au piano du plus bel effet), "3 Nuits par semaine", "L'aventurier"
 
Fin de show à 23 heures, c’est déjà fini, nous ne regrettons qu’une chose : que le temps soit passé aussi vite. Pas le temps de s’ennuyer, le concert est parfaitement calibré et les moyens techniques visuels étaient magnifiques
 
Cette énergie, et ces grands moments de communion resteront dans notre mémoire.
 







Voici la setlist du concert :
 
Intro : Trashmen, Black city Ouverture, Black city Parade, Traffic Girl, Belfast, Kissing My song, La Nuit des Fees, Memoria
Little Dolls, Miss Paramount, Wuppertal, Joal, Tes yeux Noirs, College Boy, Alice & June, Black City Club, Marilyn, Trois Nuits par semaine, L’aventurier
  
Pour ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de venir voir Indochine en Octobre, sachez qu'une nouvelle date est prévue au Zénith de Nantes , dans le cadre de la tournée BCT 3 le 23 Mars 2014.

C’est le temps des remerciements :

  • Ninon de Live Nation pour l’accréditation
  • Le Zénith de Nantes pour son accueil
  • L’équipe All-Acess pour sa gentillesse
 
Portfolio : www.florianmargry.fr
PEACE !
 

Source : www.florianmargry.fr

Commentaires