Marquees : un groupe pop électro nantais.

MOP Nantes | Ivan Laforge | Moppé le 30/08/2012 à 13:56 | Mis à jour le 12/09/2012 à 16:42
Intérêts :
Partagez :

La scène musicale http://www.umbrapallets.it/essential-questions-for-argumentative-essay nantaise est riche, pas mal de groupe ont réussi à sortir leur épingle du jeu, C2C ou de Pony Pony Run Run pour ne citer qu’eux, mais ils sont loin d’être les seuls. Pour ma part je voudrais mettre en lumière un groupe qui fait parti de la scène émergente.

Marquees : un groupe pop électro nantais.

 
Marquees (prononcez « marquise ») est un groupe assez jeune puisqu’il n’existe que depuis la fin de l’année 2011. À la base on trouve Benjamin (clavier et compositeur). Fraichement arrivé d’Angers avec ses compos, il se retrouve sans musiciens. Il passe alors des annonces sur internet. Elles lui permettront de rencontrer Pierre (chanteur) et Simon (batteur) qui jouent aussi dans le groupe de reggae nantais Zgoaya. C’est encore internet, qui provoquera la rencontre du groupe avec Fred le bassiste.
 
Le groupe va vite se confronter à la scène avec un concert, en janvier dernier au Ferrailleur. Dans la foulée ils produiront une démo, que vous pouvez encore retrouver en ligne. Mais c’est sur scène que le groupe va évoluer et prendre de l’ampleur. Ils ont bénéficié du Suivi d’Accompagnement Scène (SAS) de Dance et Musique en Loire Atlantique en partenariat avec le VIP de Saint-Nazaire. Cela leur permet de bénéficier de cette salle de spectacle 7 jours durant l'année. Lors de ces journées ils profitent d’intervenants professionnels, de leurs choix, qui leur donnent un retour sur leurs prestations scéniques.
 
C’est bien beau tout ça, mais qu’est ce que c’est exactement Marquees ? S’il fallait vraiment leur mettre une étiquette sur le dos, je dirais que c’est de l’électro pop, mais ça reste un peu réducteur. Ils sont partis du constat que les années 80 n’avaient pas juste engendré une soupe disco bien ringarde. Ils se sont donc inspirés des sons de claviers que l’on retrouvaient beaucoup dans la musique de ces années là. « Ce sont des groupe comme MGMT ou General Elektiks qui m’ont décomplexé vis-à-vis des claviers. Ils ont su tirer parti de ce qu’il y avait de bons dans les année 80 et l’ont réactualisé » explique Benjamin. «Nous on a mélangés ça avec des influences psyché des 70’s ». Cela donne une musique que l’on peut rapprocher de The Music, Infadels ou Phoenix. Fred m’avoue « pas mal se retrouver dans ce que fait Phoenix ». En fin d’année, ils devraient d’ailleurs travailler avec un des réalisateurs artistiques du groupe. « Ça apporte beaucoup de travailler avec une personne de cette expérience ».
 
Comme je le disais plus haut, pour l’instant, la seule production que vous pouvez trouver de Marquees est une démo. Un EP est prévu pour mi-octobre. Pour produire ce CD dans de bonnes conditions ils ont eu recours au crowdfounding. Comme le dit Fred : « Dans tout les cas, nous sortirons notre EP, mais la production coûte cher et on veux faire ça bien. Enregistrer avec du matériel de bonne qualité et avoir un bel objet, même au niveau esthétique. En fait pour nous le crowdfounding permet d’améliorer la production, d’être plus allaise ». « Et puis l’EP correspondra plus, à ce que l’on fait sur scène. La démo est très pop et nous avons un peu évolué depuis »
 
Aujourd’hui ce n’est plus avec la vente de disques que les artistes gagnent de l’argent, mais en faisant de la scène. Les CD sont plus des « objets marketing », des supports de communication. Ils permettent d’impliquer plus de personnes sur le projet des musiciens. Et puis c'est toujours sympa de pouvoir acheter le CD à la fin d'un concert et de pouvoir discuter avec les musiciens.
 
Si vous êtes attiré par le son de Marquees allez les soutenir ils vous en seront reconnaissant. Et si vous voulez voir le groupe sur scène, ils ont plusieurs date à venir sur Nantes :

  • le 14 septembre au Magasin à huile (Couëron)
  • le 21 septembre au Rock en grain (Nantes)
  • le 12 octobre au Gala des Mines (Nantes)
Playlist by marquees

Source : Ivan Laforge

Commentaires