Une petite Graine d'Europe semée à Nantes

MOP Nantes | angelabeuz | Moppé le 10/04/2012 à 10:20 | Mis à jour le 11/04/2012 à 18:13
Intérêts :
Partagez :

Il suffit parfois d'une petite graine pour récolter les fruits d'une grande idée. L'association nantaise Graine d'Europe n'est pas un petit projet malgré son nom. Cela fait huit ans qu'elle sensibilise les nantais à l'Europe par la culture et la démarche artistique. Mais comment parvient-elle à assumer un tel défi ?

Une petite Graine d'Europe semée à Nantes


À l'origine de Graine d'Europe se trouve Gaëlle Rolland, qui dirige aujourd'hui une petite équipe au siège de l'association. Dans les années quatre-vingt-dix, Gaëlle réalisait un travail de recherche d'ordre géopolitique et s'est rendue compte d'un fait essentiel : les citoyens ont besoin d'un lien entre les institutions et eux avant de pouvoir s'identifier avec un projet politique et/ou économique. Le défi a donc consisté à créer des outils qui aident les nantais à s'identifier avec l'Europe. La culture a été la graine que Gaëlle a choisie de semer pour donner naissance à Graine d'Europe en 2004.

Graine d'Europe ouvre l'horizon culturel des jeunes, des moins jeunes, des écoliers, des étudiants, des européistes conquis mais aussi des réfractaires. L'association et son équipe réalise ce projet par le biais de trois axes de travail : le patrimoine, l'artistique et l'événementiel. Le patrimoine parle de la ville de Nantes, aux côtés d'autres belles villes européennes. Grâce au projet "l'Europe près de chez moi" (par exemple), l'association a créé un parcours pour réaliser des visites virtuelles à 360 degrés non seulement en France, mais aussi en Italie, en Pologne et en Roumanie. Ces visites sont ludiques, puisqu'elles peuvent se faire sous forme de jeu de piste interactif !  Pour le déploiement de son volet artistique, Graine d'Europe programme des spectacles (théâtre en langue étrangère, musiques d'Europe, Flamenco en espagnol etc.) pour tout public. L'association met en place des interventions ou ateliers pour des écoles (maternelles ou un lycée). Graine d'Europe organise aussi des événements grand public, ce qui a pu se concrétiser par une coproduction avec un programme de télévision par exemple. Ainsi, "L'Europe c'est pas sorcier" a fait l'objet d'une sensibilisation sympathique grâce à l'animation de Fred et Jamy sur FR3. Malgré le foisonnement de projets semés par Graine d'Europe, il n'est cependant pas toujours évident de les financer.

Sur le dépliant de présentation de Graine d'Europe je me suis arrêtée à lire un par un chacun des partenaires de l'association, c'est impressionnant ! Le projet étant nantais, l'association compte sur l'appui des institutions locales, mais elle travaille en réseau avec d'autres villes de France. Elle parvient aussi à recevoir des fonds du Ministère des affaires étrangères ou encore de programmes tels que Jeunesse en Action et Citoyenneté de l'Union Européenne. Par ailleurs, l'association a tout un réseau de partenaires homologues ou complémentaires à Graine d'Europe en France et dans de nombreux pays. Malgré tout ce travail de fond exceptionnel, l'association est malheureusement souvent financée par mission et fait appel à de nombreux bénévoles pour pallier le manque de soutien aux frais de fonctionnement de sa gestion. D'où l'intérêt d'adhérer à ce projet.

Si vous vous intéressez pour Graine d'Europe ou voulez les soutenir, n'hésitez pas à les rechercher sur facebook ou rendre visite à leur site. Je vous invite à visiter virtuellement Padoue et Nantes (My European City) et nous faire part de vos impressions !

Source : Gaëlle Rolland, Gwen Bretagne

Commentaires