Shaka Ponk au Zénith de Nantes

MOP Nantes | fmargry | Moppé le 05/11/2012 à 17:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 14:15
Intérêts :
Partagez :

Vendredi 26 Octobre 2012, ils étaient là ! Mais qui ? Les Shaka Ponk ! Il faudrait être sourd pour ne pas avoir entendu parler de leur passage au Zénith de Nantes

Shaka Ponk au Zénith de Nantes


J’avais déjà eu l’occasion d’assister à leur show au Festival des terres Blanches de Guérande durant l’édition 2012, ainsi qu’à celui du Stereolux début mars. Cette nouvelle date est l’occasion de confirmer leur succès. Passer du Stereolux au Zénith : voilà un grand défi !

La programmation laissait présager une belle soirée … la réalité à dépassé tout ce qu’on attendait ! Contrairement à certaines dates comme celle de Toulouse, le groupe a entièrement rempli  le Zénith ; belle performance !

La première partie était assurée par Triggerfinger, un groupe de rock belge que certains avaient pu déjà voir au Festival des Vieilles Charrues lors de l’édition 2012. Un trio qui donne la pêche, et chauffe le public. Un style scénique efficace qui ravira l’auditoire, réussissant à le faire danser/bouger, enfin une première partie amusante !

Leur style, parlons en… Un bassiste en costard avec des lunettes de soleil, un guitariste mariant un costume bleu marine et des chaussures vertes, et enfin un batteur déchaîné. Ce curieux mélange de genre fait la particularité de ce groupe et le bonheur des photographes. On aurait presque envie de les revoir assurer un concert à eux seuls !
Un petit tour et puis s’en vont ! Lorsque le show des TriggerFinger se termine, il s’est passé 1h15. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on n’a pas vu le temps passer. La température commence alors à monter…
 
C’est au tour des Shaka Ponk d’entrer dans l’arène. Oui, on peut vraiment parler d’une arène puisque les 9000 nantais étaient prêt à en « découdre » et à se déchaîner ! Voici un petit aperçu depuis le public…


 
Leur arrivée se fait progressivement. D’abord, c’est le pianiste, le batteur, le guitariste et enfin le bassiste. On voit alors apparaître deux silhouettes faisant des « singeries » sur un fond rouge (Frah et Sam). C’est parti pour 2h de spectacle !


 
Une mise en scène parfaitement rodée, un style qui leur est propre, une empreinte musicale, voilà les ingrédients qui font le succès de Shaka Ponk. On peut être parfois impressionné par la souplesse de Frah, l’un des chanteurs, qui effectue des petites figures toutes plus spectaculaires les unes que les autres (et surtout plus ou moins maîtrisées…).
 
Comme à chaque début de représentation ,Frah aime aller faire un petit « coucou » au public: c’est le moins que l’on puisse dire comme en témoigne cette photo !
 
 
 
Il en va de même pour Sam, qui va au contact du public:


 
Une entrée sur scène qui se fait sur le très connu « Shiza Radio » , puis les titres de l’album « The Geeks And The Jerkin’ Socks » s’enchaînent pour le plus grand bonheur des fans. Les Shaka Ponk ont offert au public du Zénith de Nantes un show survitaminé, et comme le dit si bien cette expression: ça envoie du lourd !
 
Enfin, ce qui fait la réputation du groupe et de ses show, c’est leur côté « What the Fuck ». L’agitation du chanteur peut parfois surprendre : cela m’est arrivé sur cette date j’ai manqué de me prendre un des micros en pleine face puisque le chanteur le jette sur la scène.




 
La suite des photos du concert de Shaka Ponk au Zénith de Nantes, c’est par ici : www.florianmargry.fr/portfolio/shaka-ponk-zenith

Enfin, le média MopNantes tient à remercier O’Spectacles pour l’accréditation photo ainsi que Zouave Production.
Retrouvez les photos du concert sur ma page Facebook F.Margry Photographies et suivez moi sur Twitter !

Source : www.florianmargry.fr

Commentaires