Sorties cinéma à Nantes : les films du 21 septembre

MOP Nantes | clothilde mio | Moppé le 20/09/2011 à 11:30
Intérêts :
Partagez :

Demain arriveront en salle les sorties cinéma de la semaine à Nantes. Salle par salle, voici à quoi il faut s'attendre. En plus des grandes sorties nationales, les cinémas nantais proposent des films variés.

Sorties cinéma à Nantes : les films du 21 septembre


Au Katorza et dans les grands cinémas de Nantes, une des sorties les plus attendues de la semaine est celle de '' L’Apollonide-souvenirs de la maison close'', de Bertrand Bonello. (''De la guerre'', ''My New Picture'').
Dans une maison close parisienne au début du 20ème siècle, une prostituée garde des marques qui lui dessinent un sourire tragique. Les autres filles mènent leur propre existence dans un bordel qu’elles savent sur le point de fermer. Un an après la sortie de la série ‘’Maison Close’’ le réalisateur apporte un nouveau regard sur les vies de ces femmes, faussement privilégiées mais véritablement esclaves. Le film a été nominé 5 fois à Cannes cet été.
Autre sortie cinéma à Nantes comme partout en France : ''Le cochon de Gaza'', de Sylvain Estibal.
Un pêcheur palestinien de gaza remonte par inadvertance un petit cochon tombé des filets d’un paquebot. Il va chercher par tous les moyens à revendre cet animal, révélant ainsi quelle peut être la misère  de ce peuple, avec un humour endolori.
 
Au Katorza de Nantes toujours, ''Laicité Inch’Allah'', de Nadia El Fani.
En plein ultime Ramadan sous Ben Ali en août 2010, la réalisatrice filmait une Tunisie en quête de liberté de conscience. Quelques mois plus tard, elle est toujours sur le terrain lorsque la Révolution du Jasmin débute. Le rapport à la religion fait partie des  point en mouvement en Tunisie. La nouvelle constitution pourrait être laïque.
 
Parmi les sorties cinéma du 21 septembre, citons également ''La Brindille'', d’Emmanuelle Millet
Une jeune femme épanouie apprend qu’elle est enceinte de 6 mois, alors qu’elle n’est pas prête à avoir un enfant. Il bouleverse la vie de femme indépendante qu’elle se construisait jusque là, mais  elle hésite malgré tout. Elle doit choisir entre renoncer à ses rêves ou abandonner l’enfant sous X.
Sort aussi en salle ''Restless'', de Gus Van Sant (réalisateur d’''Harvey Milk'', de ''Paris, je t’aime'' et  de ''Will Hunting'')
Deux adolescentes, fascinées par la mort et l’amour, entament un parcours initiatique.
 
Revenons aux sorties cinéma des seules salles nantaises. Au Concorde se tient une semaine hommage à Asghar Farhadi. 
Le réalisateur Iranien se voit offrir la place d’honneur à partir du 21 septembre dans ce cinéma nantais. Certains de ses films (''Une Séparation'', ''La fête du feu'' et ''A Propos d’Elly'') seront diffusés. Dans les trois œuvres, on peut observer les vies de familles iraniennes, avec leurs soucis, sans que les lieux communs sur ce pays qui fait appliquer la charria à la lettre ne soit dits.
 
Au cinéma Bonne Garde de Nantes, cette semaine, il est possible de voir ''Un Amour de jeunesse'' de Mia Hansen Love. Une jeune femme retombe une fois adulte sur le jeune homme à cause duquel elle avait manqué de se suicider pendant son adolescence.
Toujours dans cette salle nantaise, il sera aussi présenté à partir du 21 septembre ''Une vie tranquille'', de Claudio Cupellini. Ce film présente l’histoire d’un ancien mafieu qui s’est rangé, mais qui va voir le fils qu’il avait abndonné revenir dans sa vie.
Pour les enfants dans ce cinéma de Nantes, des projections de ''Capelito, le champignon magique'' auront lieu.

Au Cinématographe de Nantes maintenant, il est possible de voir ''La Valse des pantins'', ''La balade sauvage'' et ''Azur et Asmar''.
Le cinéma Beaulieu de Nantes n’a pas encore annoncé ses sorties de la semaine.
Quand au Gaumont, UGC et les autres grands cinémas nantais, ils  programmeront le reste des grosses sorties nationales et internationales :'' La nouvelle guerre des boutons'','' Mais comment font les femmes ?'' et ''Shark 3D''
 

Crédit Photo : Haut et Court
 
 
 
 

Commentaires