Visite du Fonds Régional d'Art Contemporain des Pays de la Loire

MOP Nantes | Malik Teffahi-Richard | Moppé le 29/08/2012 à 16:06 | Mis à jour le 13/09/2012 à 18:20
Intérêts :
Partagez :

Trop bobo, trop obscur l'art contemporain ? Pas si sûr ! Visite du FRAC des Pays de la Loire à Carquefou et de l'exposition Paramor, vous allez changer d'avis sur l'art contemporain !  

Visite du Fonds Régional d'Art Contemporain des Pays de la Loire


    Avec 10 000 visiteurs environ par an, 1500 œuvres en sous-sol, et 12 salariés, le Fonds Régional d'Art Contemporain (FRAC) des Pays de la Loire a pour mission de service public d'acheter des œuvres d'artistes contemporains, de les diffuser et d'y sensibiliser tous les publics. Contrairement aux idées reçues, toutes les expositions sont gratuites et même les vernissages, où sont souvent conviés chorégraphes, danseurs, écrivains... sont accessibles au public.

    Le FRAC est subventionné essentiellement par la région et l'État, bien que le financement par des communes et le recours à un mécène ait lieu pour permettre l'élaboration de projets plus conséquents, l'art contemporain étant actuellement en difficulté. Les différents FRAC de France coopèrent régulièrement entre eux en s'empruntant des œuvres et en organisant des événements communs tel que  Songe d'une nuit d'été qui regroupe des expositions dans de nombreux châteaux de la vallée de la Loire, jusqu'à novembre 2012, et semble franchement valoir le détour !

FRAC Pays de La loire

FRAC des Pays de la Loire
La Fleuriaye, 
44470 Carquefou
Expositions ouvertes au public 
du mercredi au dimanche de 14h à 18h

      Emmanuelle Martini qui travaille au FRAC depuis 10 ans comme chargée de communication m'y a chaleureusement accueilli, elle m'a expliqué les missions et le fonctionnement du FRAC et m'a présenté l'exposition en cours – Paramor – avec pédagogie. Mes préjugés et mes réticences envers l'art contemporain ont été balayés.

  Le fonctionnement et les mission du FRAC

    « L'accueil nous tient très à cœur, c'est pour cela qu'il y a toujours un médiateur pour accueillir le public et présenter les œuvres. Parfois, on reçoit des gens qui sont rentrés par hasard et qui pensent qu'ils ne conaissent pas assez l'art contemporain pour l'apprécier, mais tout le monde le comprend à sa manière. On ne peut pas avoir faux ! Le médiateur ne sait pas tout, le public fait part de sa perception et c'est finalement l'échange qui construit la vision de l'œuvre » m'assure Emmanuelle Martini. 

      L'endroit, situé à Carquefou, est certes excentré mais le cadre est très agréable, idéal pour des ballades en famille quand il fait beau : « la forêt alentour, l'air pur était très apprécié des six artistes chinois que l'on a reçu l'année dernière en résidence, cela a même inspiré leur travail. Et cette année, nous recevons des croates » indique Emmanuelle Martini. Le FRAC dispose en effet d'une résidence à part avec six chambres, des ateliers, et verse des bourses aux artistes qu'elle reçoit, en provenance de nombreux pays du monde. Les artistes reçus y exposent souvent leurs créations de novembre à février.

      L'achat d'œuvres contemporaines se fait via un comité technique d'achat composé de 5 membres (directeur de centre d'art, jeunes critiques d'art... mêlant des vues différentes) qui décident des œuvres à acheter à l'unanimité : Etats-Unis, Autriche, Ecosse, nombreux Pays de l'Est... les œuvres achetées viennent du monde entier. La collection ainsi constituée est itinérante, puisque le FRAC des Pays de la Loire a pour mission d'assurer leur diffusion dans les 5 départements des Pays de la Loire. « On privilégie les lieux où il y a moins d'offre culturelle, pour sensibiliser des publics qui n'ont pas spontanément accès à l'art contemporain, mais cela peut poser des problèmes de conservation » commente Emmanuelle.

    Le FRAC emploie ainsi une conservatrice à l'année, très reconnue, pour faire de la conservation préventive (c'est-à-dire veiller à ce que les lieux choisis soient adaptés : humidité, transport etc.) et pour « réactiver des oeuvres » : «  Par exemple pour Le mètre carré de rouge à lèvres de Fabrice Hiber (monochrome de rouge à lèvres), il a fallu restituer les odeurs, enlever les traces de doigt, et pour cela on a contacté l'artiste pour demander quel type de rouge à lèvres conviendrait ! » sourit Emmanuelle Martini. Enfin, pour sensibiliser le public, en plus des médiateurs et des notices explicatives, le FRAC tient une salle de documentation contenant plus de 8000 ouvrages, ouverte du mardi au vendredi de 14h à 18h (fermé en août)  et accessible en ligne.

  Ma perception de l'Exposition Paramor

    Emmanuelle Martini m'a présenté l'exposition Paramor présentée dans les salles du FRAC et qui invite le spectateur, d'après la plaquette « à se laisser entraîner au travers d'une dérive initiaque, à appréhender le monde des songes, de la nuit, des passions, du désir, des pulsions et du désordre qui en émane ». Je dois dire que les explications d'Emmanuelle et l'échange m'ont beaucoup aidé à apprécier les œuvres, et je serais peut-être passer à côté de leur sens sans sa médiation, c'est là tout l'intérêt du FRAC. Un état d'esprit détendu, plus propice à la rêverie, et du temps libre devant soi permettent aussi de s'immerger plus facilement dans l'ambiance. Cela tombe bien : la première œuvre est un espace entier conçu par Angela Bulloch où le visiteur peut s'allonger sur des poufs colorés et contempler des jeux de lumière – jaune, rouge et orangé – dans des sphères illuminées :

  Vue de l'exposition Paramor au Frac des Pays de la Loire jusqu'au 14 octobre 2012. Cliché Marc Domage
Vue de l'exposition Paramor au Frac des Pays de la Loire jusqu'au 14 octobre 2012. Cliché Marc Domage

  Les autres œuvres jouent toutes sur cette même thématique par une lumière rouge, des jeux de miroirs, brisés et déformants, des projections visuelles, des cabines d'essayage et des chaussures suggérant sensualité et intimité...

  Vue de l'exposition Paramor au Frac des Pays de la Loire jusqu'au 14 octobre 2012. Cliché Marc Domage
Vue de l'exposition Paramor au Frac des Pays de la Loire jusqu'au 14 octobre 2012. Cliché Marc Domage

  On en ressort à la fois apaisé et titillé, n'hésitez donc plus à aller faire un tour au FRAC ! Événements en cours et à venir :
*** exposition Paramor jusqu'au 14 octobre 2012. Vous pourrez même y pratiquer le Qi Gong (art de relaxation) les week-end du 15 et 16 & 22 et 23 septembre 2012 à 14h30, sur réservation.
*** vernissage de l'exposition de Julien Nédélec le 28 septembre (exposée jusqu'au 4 novembre)

  Plus d'infos sur le site internet du FRAC des Pays de la Loire.

Source : Malik Teffahi-Richard

Commentaires