Les affiches des candidats aux présidentielles 2012 recouvertes à Nantes

MOP Nantes | Caroline Pajot | Moppé le 17/04/2012 à 14:46 | Mis à jour le 20/04/2012 à 14:49
Intérêts :
Partagez :

Des affiches étranges ont remplacé les affiches officielles de la campagne pour les présidentielles 2012. A la place des candidats, des anonymes : photographiés de dos, sur fond blanc. Voici un exemple, rue de l'Héronnière en plein centre de Nantes :

Les affiches des candidats aux présidentielles 2012 recouvertes à Nantes


L'action est revendiquée par « www.22avril-2012.net », comme étant « artistique et politique ». Un peu partout en France, le site appelle donc les citoyens à se prendre eux-mêmes en photo pour créer leur affiche (en suivant un mode d'emploi spécifique). On peut ainsi lire sur leur site : « Le citoyen en tournant le dos aux candidats indique que ces derniers ne le représentent pas. Par cette action, il signifie que le système politique dans lequel il vit est loin d’être réellement démocratique ».
Il s'agit donc de dénoncer le système politique actuel. Les personnages de dos sont sur un fond blanc, pour plusieurs raisons expliquées par 22 avril 2012 : « il ne s’agit pas de mettre en avant des causes particulières, mais bien de récuser le système de représentation politique. Il est blanc car la politique est à inventer, à écrire ensemble, loin des prétendus déterminismes économico-financiers présentés par les squatteurs de la représentation politique. » Enfin, le fond blanc sert à rappeler que le vote blanc est assimilé à un vote nul, ce qui est inadmissible pour les contestataires.

En plus de Nantes, le même mouvement a été observé à Paris, Lille et Rennes. Des vidéos de certains anonymes collant leurs affiches sur les panneaux officiels des présidentielles 2012 sont même disponibles sur internet, comme ci-dessous dans les rues de Nantes.


Êtes vous d'accord avec cette action qui se veut à la fois artistique et politique ? Qu'en pensez-vous ?

Source : 22avril-2012.net

Commentaires

Le 18/04 à 00:21 : Merci pour le mini cours de droit,c'est bon à savoir. Sinon, sur le coup cette action m'a fait sourire, ça m'a rappelé ce que faisaient des militants de l'UNEF à la FAC. A l'époque je trouvais scandaleux qu'ils collent leurs propres affiches par dessus celle des autre associations étudiantes.

Le 17/04 à 15:28 : A savoir : un tel acte est condamnable selon le Code Pénal, suivant l'article ci-dessous. Article 17 de la Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse : "Ceux qui auront enlevé, déchiré, recouvert ou altéré par un procédé quelconque, de manière à les travestir ou à les rendre illisibles, les affiches apposées par ordre de l'Administration dans les emplacements à ce réservés, seront punis de l'amende prévue pour les contraventions de la 3° classe."