Les actions périscolaires de la ville de Nantes

MOP Nantes | clothilde mio | Moppé le 07/09/2011 à 09:00 | Mis à jour le 10/09/2011 à 12:05
Intérêts :
Partagez :

Chacun s’accordera à dire que la réussite scolaire d’un enfant passe par plusieurs facteurs. Alors que 17 000 enfants sont rentrés à l'école cette semaine à Nantes, dans l'une des 114 écoles publiques de la ville, la mairie de Nantes souhaite avoir une approche globale de leur éducation. Les actions périscolaires de la ville de Nantes ont été savamment pensées.

Les actions périscolaires de la ville de Nantes

La mairie, par ces actions périscolaires essaie d’accompagner les enfants vers ce dont ils ont besoin. Les sources d'un échec scolaire peuvent se trouver dans les loisirs ou les manques de loisirs par exemple.  Nantes a alors développé une politique d’éveil des élèves aux activités périscolaires.

Pour la rentrée, chaque élève de 6ème à Nantes a reçu un passeport nantado. Grace à lui, ils pourront profiter d'une vingtaine d'événements. Spectacles, visites de musées.. ce pass donne accès à de nombreux loisirs.
Nantes prévoit aussi l'ouverture de 340 places en centre de loisirs. D’ici 2013, 200 devraient être créées en plus. La capacité d'accueil a été augmentée de 30% pour répondre aux demandes des familles.
Nantes a créé depuis deux ans un service public de la réussite éducative. Il doit voir le jour en mars 2012, au sein de la Maison des habitants et du citoyen de Bellevue. Il comportera un point info pour les parents et un relais d'accueil petit enfance.
   
Le budget de Nantes consacre 64 millions d'euros pour des actions périscolaires pour favoriser  la réussite des écoliers.  La ville doit entretenir les écoles elles mêmes, gérer le personnel,  les inscriptions et périmètres scolaires. Elle est aussi chargée, par le biais de l’association Nantes Périscolaire,  de l'accueil périscolaire du matin, du midi, du soir, du service de santé, de la cantine, et des activités sur et en dehors du temps scolaire, en plus du projet pédagogique. Pour gérer tout cela, elle met des éducateurs et animateurs dans tous les quartiers de Nantes.

 Nantes est une des rares villes à avoir conservé un service de santé scolaire. Parce que la mauvaise santé des enfants peut être une des causes d'échec, la municipalité a embauché du personnel médical qui fait surtout de l'éducation (hygiène, alimentation, rapports filles-garçons..).
Alors que Nantes est une ville dont les enfants sont plutôt en meilleure santé qu'ailleurs, il convient de faire des efforts pour garder cette position.  1.7 million d’euros sont ainsi consacrés  à la santé scolaire à Nantes.

Nantes lutte contre l'obésité. 12 000 écoliers nantais reçoivent chaque jour dans 89 cantines scolaires des repas équilibrés. 200 enfants ont droit à des repas adaptés à cause des allergies. Sans que cela ne coûte plus cher aux familles. Nantes promeut aussi l'alimentation bio de temps en temps.
Le périscolaire à Nantes, c’est aussi l’accompagnement des élèves en difficulté. 14 clubs coup de pouce dans 10 écoles aident les élèves à apprendre à lire et il existe aussi à Nantes des classes d’écriture-lecture de trois semaines. Financées par le Programme de Prévention Educative, elles plongent les enfants au cœur de ces activités.
Les baisses d'effectifs réelles se sont faites ressentir dans certaines écoles de Nantes mais ils sont encore 700 enseignants à gérer les élèves nantais, pour 7300 en maternelle et 9700 en élémentaire.
Le périscolaire, c’est aussi les outils de travail que la ville de Nantes met à disposition des écoles. Il y a  1 ordinateur pour 8 élèves de la grande section au CM2 dans tous les établissements, grâce à la municipalité. La bibliothèque municipale fournit en partie les bibliothèques scolaires, et Nantes emploie 330 agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, qui gèrent les siestes, les animations, sorties…. A l’école, l’EPS dépend des professeurs, qui collaborent parfois avec les éducateurs sportifs de la ville.

Pour favoriser la réussite éducative, il existe aussi d’autres programmes à Nantes :
           
Puisqu’il est désormais obligatoire de savoir nager au plus tard à la fin de la sixième et que les enfants doivent recevoir des cours de natation pendant 3 ans consécutifs, la direction des sports de la ville de Nantes alloue des créneaux dans toutes les piscines.  56 éducateurs sportifs sont nécessaires à cet apprentissage.
Il y a aussi des clubs de découvreurs.  Des enfants nantais rencontrant des difficultés (concentration, expression, confiance..) font des sorties dans la ville de Nantes. Pendant 12 séances, accompagnées d’un animateur d’Action Périscolaire, ils explorent un studio de radio, le haut de la tour de Bretagne ou tout ce que la ville de Nantes peut cacher. Ce programme favorise aussi l’autonomie et l’esprit de synthèse des enfants puisqu’ils doivent chercher comment s’y rendre tous seuls et raconter tout ça à leurs parents sous forme de carnet.

Les autres actions périscolaires de Nantes apportent aux élèves des outils pour se sociabiliser et s’ouvrir à d’autres cultures. Pendant le Forum des écrits, différentes écoles se présentent mutuellement leurs travaux d’écriture. Les productions sont faites à plusieurs et les lectures doivent se faire en public.
Ainsi, chaque élève peut  apprendre à demander ou à recevoir de l’aide, selon ses difficultés propres.  Ce programme développe le soutien entre enfants. Les enfants nantais sont aussi amenés à se tourner vers l’extérieur,  les Rencontres de Kimiko existent depuis 2 ans pour certaines écoles nantaises. Ce sont des échanges avec des écoles japonaises, un moyen de  découverte de la culture nippone…

Les actions périscolaires à Nantes sont nombreuses, et contribuent à l’excellent classement de l’académie en matière de réussite.
 
                                             
 

Commentaires