Airbus embauche en Loire-Atlantique

MOP Nantes | ahlem | Moppé le 09/11/2011 à 11:30 | Mis à jour le 15/12/2011 à 16:36
Intérêts :
Partagez :

L'avionneur Airbus a embauché 400 salariés en Contrat à Durée Indéterminé à Nantes et Saint-Nazaire, alors qu'il ne devait en recruter que 200. Ces résultats s'expliquent par le volume de production d'Airbus qui s'accroît dans tous les domaines et qui n'est pas touché par la crise économique actuelle.

Airbus embauche en Loire-Atlantique

 
« Des créations nettes d’emplois », souligne Dominique Legru, directeur des ressources humaines du site Airbus de Montoir-de-Bretagne. En effet, 250 embauches en Contrat à Durée Indéterminée, 150 intérimaires d'une durée de 18 mois seront rajoutées d'ici la fin de l'année 2011, grâce à la mise en place de la chaîne de production de l'A350, à Saint-Nazaire dans la région nantaise. « Pour nous, intérim est associé à opportunité et non à précarité », rajoute le directeur Dominique Legru.
 
L'Airbus a ouvert de nouveaux postes touchant différents domaines, comme ajusteurs structure, monteurs de systèmes mécaniques, monteurs de systèmes électriques, cadres et ingénieurs pour les fonctions supports. « En fait, poursuit le DRH Dominique Legru, nous avons principalement recruté pour l'A350 par mobilité depuis les chaînes de l'A320, l'A330 et l'A380. Ce personnel a suivi des formations, notamment aux matériaux composites. Il a donc fallu procéder à des recrutements externes pour remplacer ces personnes sur leurs chaînes d'origines. De plus, environ 200 embauches de compagnons sont à prévoir pour 2012, l'année de montée en charge de la production de l'A350".
 
Pour atteindre ce résultat, l'Airbus avait anticipé depuis plusieurs années auprès des académies de Nantes et de Rennes, pour créer des formations qui répondent à ses attentes « Nous ne nous sommes pas trompés », conclut le cadre nazairien.
 
A Nantes, l'Airbus prévoit 40 embauches supplémentaires d'ici la fin de l'année 2011 ce qui totalisera une embauche de 150 salariés. Aujourd'hui, 112 recrutements ont été effectués, à Nantes. Parmi eux on trouve : 54 "cols blancs", les ingénieurs, les cadres administratifs, et les techniciens. Et 68 "cols bleus", les compagnons dont 12 sont apprentis chez Airbus, et 45 intérimaires.
 
C'est la Force Ouvrière qui permet à Airbus d'augmenter ses recrutements mais elle est encore « jugée insuffisante » car l'Airbus compte 300 intérimaires. « On est à bloc », résume Michel Pontoizeau, de FO. « Ce n'est pas 150 embauches qu'il faudrait cette année, mais le double. », « Il faut résorber la précarité en embauchant en CDI », poursuit M. Pontoizeau. « Théoriquement, l'intérim est destiné à pallier un surcroît d'activité temporaire », analyse Yves Devedec, de la CGT. « Or, le surcroît d'activité est permanent... »

Retrouvez votre actualité nantaise sur la page facebook de MOP Nantes.

Source : Airbus.fr

Commentaires

Le 09/11 à 16:54 : ça fait pas de mal en cette période de crise..

Le 09/11 à 11:54 : Merci pour cet article Ahlem, ça change de l'atu déprimante de ces derniers temps.