Comment se porte le système carcéral français ?

MOP Nantes | c2d | Moppé le 13/03/2013 à 14:35 | Mis à jour le 21/03/2013 à 18:01
Intérêts :
Partagez :

Le Conseil de développement de Nantes métropole et la revue Place Publique reçoivent, le Jeudi 14 mars à 18h au CCO de Nantes, Dominique Raimbourg, Député de Loire Atlantique, Président de la mission d'information parlementaire sur la surpopulation carcérale.

Comment se porte le système carcéral français ?


Le rapport d’information de la commission des lois de l’Assemblée nationale sur la lutte contre la surpopulation carcérale, présenté par Dominique Raimbourg en janvier dernier, dresse un constat alarmant : 68 000 détenus en France pour… 57 000 places.

Ce rapport propose de faire de l’emprisonnement le dernier recours en développant une série de mesures alternatives : recours au travail d’intérêt général, semi-liberté, bracelet électronique, assouplissement des modalités d’exécution de l’aménagement des peines, dépénalisation de certaines infractions, mais aussi poursuite de la modernisation du parc pénitentiaire. Ces mesures ont pour objet de diminuer le nombre des incarcérations.

Si ces mesures ne se révélaient pas suffisantes, la mission d'information parlementaire sur la surpopulation carcérale suggère une mesure temporaire d'urgence : l’instauration d’un numerus clausus dans les prisons.

Ces propositions font débat et particulièrement celle du numerus clausus (qui n'a d'ailleurs pas été retenue par la Ministre de la Justice). Dominique Raimbourg sera là pour exposer sont point de vue sur la situation carcéreale en france et à Nantes et pour répondre à vos questions sur les prisons françaises.

Comme à chaque l'entrée est libre, si vous voulez des informations complémentaires rendez vous sur le site du conseil de développement de Nantes.
 

Source : conseil de développement de nantes métropole

Commentaires