L'Histoire de Starbucks à la nantaise

MOP Nantes | Alex | Moppé le 04/03/2015 à 10:09
Intérêts :
Partagez :

Désolé pour ceux qui pensaient que nous allions parler de café, c’est de « Starbucks », le film que notre article traite aujourd’hui !

L'Histoire de Starbucks à la nantaise


Sorti en 2013, il racontait l’histoire de David Wozniak, un jeune père donneur de sperme qui prenait la décision de rencontrer tous ses enfants naturels (Pour les curieux, voici la fiche du film).

Le scénario paraît rocambolesque, voire complètement irréaliste. Et pourtant ! Des faits similaires se sont déroulés à Nantes. Au début de l’année 2015, un jeune père nantais s’est mis à reconnaître de multiples enfants (jusqu’à 21) de mères toutes différentes.

On s’éloigne cependant bien vite de la poésie du film québécois, puisque le jeune homme en question est soupçonné d’appartenir à un réseau dont l’objectif serait de fournir des titres de séjours à des femmes récemment émigrées en France (reconnaître ces enfants leur octroie la nationalité française et permet à l’état de délivrer un permis de séjour à leur mère). On ne sait pas comment ces femmes, d’origine Sud-Américaine ou Africaine, en sont venu à le contacter, ni s’il a touché des rémunérations pour ses démarches.

Une chose est sûre, le nantais encourt 5 ans de prison, et les enfants qu’il a reconnu risquent de se voir retirer leur nationalité française.

Source : Le Point

Commentaires