De Ligonnès : le procureur de Nantes dément les menaces

MOP Nantes | clothilde mio | Moppé le 13/10/2011 à 11:00 | Mis à jour le 07/11/2011 à 16:06
Intérêts :
Partagez :

Le procureur de la ville de Nantes a démenti l'affirmation faite par la mère de Xavier de Ligonnès, Geneviève, au micro de RTL. Il n’y aurait pas eu de menaces lancées contre la famille nantaise avant l’assassinat de la mère et des enfants.

De Ligonnès : le procureur de Nantes dément les menaces


Xavier Ronsin, procureur de la ville, rappelle que le rapport de la police nantaise sur ce quadruple meurtre ne fait pas mention de ''graves menaces de mort'' dont a parlé Geneviène de Ligonnès. Il dément que la famille de Ligonnès au complet, ait été la cible de menaces répétées.

6 mois après la découverte des cadavres d’Agnes, Arthur, Thomas, Anne, benoit et des deux chiens de la famille, le procureur de Nantes précise aussi  que personne n’a eu de nouvelles de Xavier de Ligonnès depuis le 15 avril à Roquebrune sur Argens dans le Var.
Ce jour là, l'homme avait été aperçu pour la dernière fois par un témoin, alors qu'il s'éloignait à pied de l'hôtel Formule 1 de la commune. Depuis, aucun signe probant que l'homme Xavier de Ligonnès soit toujours en vie n'a été noté.

Un mandat d’arrêt international a été lancé à son encontre depuis le 10 mai par le juge d’instruction.

Depuis le drame, les deux théories, celle du suicide et celle de la fuite, sont explorées et Maître Ronsin affirme qu’elles continueront de l’être. Xavier de Ligonnès a été signalé quelques 650 fois à la police mais aucune de ces pistes n'a encoe été concluante.

25 enquêteurs à Nantes, Paris et Marseille sont toujours mobilisés à temps plein sur l'affaire Dupont de Ligonnès.

A lire aussi :

La police recherche toujours Xavier de Ligonnès 

Un mandat d'arrêt international contre Xavier Dupont de Ligonnès

C
rédit photo : AFP

Commentaires