Mutuelle : comment choisir ?

MOP Nantes | Lydia | Moppé le 30/09/2011 à 23:19 | Mis à jour le 22/12/2011 à 23:45
Intérêts :
Partagez :

Cet article est un publi-rédactionnel. N'hésitez pas à consulter le détail des offres publicitaires de mopnantes.fr.

Mutuelle : comment choisir ?


Bien choisir sa mutuelle :
Lorsque la couverture complémentaire santé n’est pas imposée par l’entreprise dans laquelle on travaille, l’assuré social a la possibilité de choisir librement la garantie la mieux adaptée à ses besoins et à son budget.
Différents types d’organismes proposent des complémentaires santé ( mutuelles, institutions de prévoyance, sociétés d’assurances, mutuelles d’assurances…). Il ne faut pas hésiter à en contacter plusieurs  pour être conseillé et souscrire la complémentaire santé qui vous convient. En cas de signature un peu trop hâtive, l’assuré conserve la possibilité de faire valoir son droit de rétractation en suivant la procédure indiquée par les conditions générales du contrat.

A quoi sert réellement une mutuelle ?
Le coût des dépenses de santé augmente plus rapidement que la croissance économique, l’assurance maladie de base se désengage en rabaissant ses taux de remboursement  ou en appliquant un ticket modérateur forfaitaire de 18 euros en cas d’hospitalisation même si les honoraires de l’acte chirurgical entraine une prise en charge à 100 %.
La complémentaire santé intervient au-delà des remboursements de l‘assurance maladie obligatoire pour permettre de mieux faire face aux dépenses de santé qui restent à la charge de l’assuré. Bien entendu aucune mutuelle ne couvre en frais réels l’ensemble des postes mais dans le panel proposé, il est possible d’en trouver une à sa convenance. Pour les personnes aux revenus modestes (moins de 26 % au-dessus du plafond d’attribution de la CMU-Complémentaire), il existe le dispositif ACS (aide à la complémentaire santé) qui permet, selon son âge, de bénéficier d’une allocation qui sera directement versée à l’organisme gestionnaire de votre mutuelle.

Où et comment choisir sa mutuelle ?
Il subsiste bien entendu le réseau de distribution classique aux guichets des mutuelles, chez les agents généraux et courtiers en assurances. Des contrats sont proposés aussi  par les banques, la poste et certains supermarchés. Vous pouvez aussi faire votre choix tranquillement de chez vous. Des courtiers se sont spécialisés en mettant des comparateurs en ligne. Certains se contentent d’étaler un maximum de garanties avec un léger affinage  au moyen de quelques curseurs d’autres offrent peut-être moins de garanties mais plus de conseils avec des outils permettant de connaître au mieux les tarifs les plus fréquents pratiqués dans leur département par les médecins spécialistes du secteur 2 et les Chirurgiens-dentistes. Vous pouvez retrouver ces services sur Services mutuelles, Mutuelle.com à votre service. , ou sur www.courtage-sante.com.
Le prix est évidemment un facteur de choix mais ce n’est pas le seul, les besoins des assurés dépendent  de leur âge, du nombre de personnes à  garantir, des habitudes de consommation médicales (fréquence des consultations chez les spécialistes, changement fréquent de lunettes, prothèses dentaire à se faire poser…)
Par exemple pour le poste hospitalisation, il est bon de se faire préciser :
Si les frais de séjour sont pris en charge dans tous les types d’établissements ?
La  mutuelle rembourse-t-elle une chambre particulière et le lit d’accompagnant ? Pour quel montant et quelle durée ?
Existe-t-il  des limitations de durée de prise en charge, par exemple pour la psychiatrie ou pour la rééducation ?
Le forfait journalier est- il remboursé  sur la même base quel que soit la nature de l’établissement ? Sa durée de prise en charge est-elle limitée dans le temps ?

Quelle est la durée de vie d’un contrat de mutuelle ?
 Le contrat est conclu pour une durée minimale d’un an à compter de la date de prise d’effet des garanties, il est ensuite renouvelé selon le principe de la tacite reconduction soit à la date anniversaire, soit au 1er janvier de chaque année.
L’assureur a la possibilité de le résilier uniquement en cas de non- paiement en respectant les procédures et les délais prévus aux conditions générales. Il ne peut pas résilier le contrat s’il s’avère par exemple  qu’il est amené à rembourser plus de  prestations que de cotisations encaissées.
L’assuré peut le résilier à chaque date d’échéance principale en respectant un préavis qui est en général de deux mois. Il peut également le faire lorsqu’un évènement susceptible de modifier le risque survient, par exemple : la mise en place d’une mutuelle d’entreprise obligatoire dans l’établissement où il travaille, ou un changement de régime matrimonial, etc.
Formulaire de résiliation de mutuelle santé à compléter et à imprimer

Source : Mutuelle.com

Commentaires