Nantes : les femmes d'Hebbadj jugées pour port du niqab

MOP Nantes | aya | Moppé le 10/10/2011 à 23:31 | Mis à jour le 10/10/2011 à 23:31
Intérêts :
Partagez :

Le procureur de la République de Nantes Xavier Ronsin vient de déclarer à la presse que les femmes de l'épicier nantais, Liès Hebbadj, seront jugées le 21 novembre, par le tribunal de police de Nantespour port de niqab sur la voie publique.

Nantes : les femmes d'Hebbadj jugées pour port du niqab


Les deux femmes, qui portent toutes deux le niqab, ont été contrôlées jeudi par des policiers. En effet, depuis 2011 la loi interdit de dissimuler son visage dans l'espace public que ce soit avec un masque, une cagoule ou un voile. Les personnes enfreignants cette loi sont passibles d'une amende de 150 euros et/ou d'un stage à la citoyenneté.

Les autorités reprochent aux deux femmes d'Hebbadj d'avoir porté le voile intégral, à l'école de Rezé où sont scolarisés leurs enfants. Les compagnes de l'épicier nantais ont reconnu les faits mais elles ont contesté le principe de la contravention. C'est pour cette raison que ces deux femmes passeront devant le tribunal de Nantes.

L'an dernier, Sandrine Mouleres, une autre femme de Liès Hebbadj, a été elle aussi verbalisé pour le port du Niqab au volant. Suite à cette affaire, la jeune femme a été relaxé par le tribunal administratif de Nantes.

A lire aussi :

Nantes : deux compagnes de Liès Hebbadj arrêtées pour port du niqab

                                                                                                                                          Crédit photo : MOP Nantes

Commentaires

Le 11/10 à 15:48 : Il y'a un truc que je comprends pas pourquoi aucun média ne donne le nom de ces deux femmes? Ainsi, on a l'impression qu'elles n'ont pas d'identité, qu'elles n'existent qu'à travers Liès Hebbadj,l'homme qu'elle se partagent.

Le 11/10 à 10:25 : que les féministes s'expriment à ce sujet..