Un navire négrier reconverti en bateau pédagogique à Nantes

MOP Nantes | Ivan Laforge | Moppé le 04/10/2012 à 16:57 | Mis à jour le 10/11/2012 à 15:35
Intérêts :
Partagez :

Ce week-end à Nantes a été inauguré le pavillon de la Fraternité, juste à côté de la cale n°2 des anciens chantiers navals. Pour mieux comprendre l’intérêt de ce pavillon il est nécessaire de faire une petite rétrospective.

Un navire négrier reconverti en bateau pédagogique à Nantes

 
L’association les Anneaux de la Fraternité s’est constitué autour du projet de construction du bateau pédagogique "La Fraternité". Ce projet était à l’origine porté par l’association Métisse à Nantes, elle en est toujours partenaire, mais les Anneaux de la Fraternité sont entièrement dédiés au projet de construction du bateau. "La Fraternité" serait l’exacte reconstitution de l’Aurore. C’était un navire négrier du XVIII ème siècle qui a fait l’objet d’une monographie complète de la part de l’architecte naval Jean Boudriot. Cela facilitera grandement la fabrication du navire, grâce à cette œuvre nous pouvons connaître la structure du bateau dans ces moindres détails.
 
Cependant le projet est titanesque, mais l’initiateur, Dieudonné Boutrin, est très déterminé à le mener à bout. Il entend fonctionner étape par étape. Cela fait une dizaine d’années que le projet existe et la ville de Nantes a aidé à la l’étude de faisabilité. La création du pavillon à Nantes était l’étape suivante. Il va faire office de vitrine au projet. Le but est d’informer le public et de créer une dynamique pour susciter le financement. La construction du navire devrait coûter 8 million d’euros. Pour Dieudonné Boutrin pas question d’avoir recours aux subventions des collectivités locales ou de l’Etat. Il veut que ça reste un projet privé qui sera financé par des dons, du mécénat d’entreprise ou la vente de produits dérivés. Selon lui, multiplier les financements permettra d'échapper aux pouvoirs des financeurs, éviter que le projet soit récupéré et ainsi permettre que tout le monde puisse devenir acteur de ce dernier.
 
La construction devrait faire l’objet d’un chantier pédagogique et normalement avoir lieu sur une des cales des chantiers navals qui se trouvent entre les machines de l’île et le hangar à bananes.
Si tout se déroule dans le temps, elle devrait débutée en 2014.
 
A travers la reproduction de ce navire négrier, Dieudonné Boutrin veut pouvoir informer et sensibiliser aux nouvelles formes d’esclavage et de discrimination (travail des enfants, esclavage domestique, ateliers clandestins, prostitution, …). Pour cela, le bateau parcourra les mers du monde entier, il créera un lien entre les mémoriaux de l’abolition de l’esclavage, il fera aussi office de bateau école.
 
Si le projet vous intéresse, allez faire un tour dans le pavillon nantais, vous y trouverez toutes les informations sur l’avancement du processus et la maquette du bateau. Les Anneaux de la Fraternité disposent aussi d’un site internet très complet qui détail tout les aspects du projet de bateau pédagogique.

Source : Ivan Laforge

Commentaires