Les vacances des nantais

MOP Nantes | Ivan Laforge | Moppé le 10/09/2012 à 12:35
Intérêts :
Partagez :

Ca y est les vacances sont officiellement finies depuis une petite semaine, à Nantes comme ailleurs. Si tant est que vous ayez pu en prendre bien sûr !

Les vacances des nantais

 
Au début du mois de juillet la ministre du tourisme, Silvia Pinel, annonçait que 46% des français ne partirais pas en vacances cette année. Dans un article du Monde du 11/07/2012 on pouvait lire : «  Les vacances débutent dans la morosité : les Français sont 29 % à être certains de partir en juillet […] pour août, la proportion est de 32%, selon la Direction générale de la compétitivité de l'industrie et des services (DGCIS) ». L’auteur précise que ces chiffres sont en diminution par rapport à 2011.
Le 15 juillet 2012, l’Observatoire des inégalités a publié une étude sur les inégalités face aux vacances. Comme on pouvait s’en douter, se sont les foyers les plus aisés qui partent le plus  Mais depuis 1990, les taux de départs sont en baisses dans toutes les catégories sociales. Ce sont les familles modestes qui en pâtissent le plus. La raison est en grande partie financière, « une semaine de location équivaut souvent à un demi-Smic », rappelle l’Observatoire.
 
Pour ce qui concerne Nantes, je n’ai pas de chiffres précis, uniquement des constatations. Il est vrai que l’on voyait peu de personnes le matin dans les transports ou sur la route, pebdant les deux mois d'été. Par contre j’ai noté qu’il y avait du monde dans les rues le soir et que le parking de la Petite Hollande était souvent plein. Il semblerait que même si les nantais ont pris leurs vacances, ils ne sont pas pour autant partis de la ville. Tout cela est peut-être dû au voyage à Nantes, ou au mauvais temps du mois de juillet, mais certains signes ne trompent pas.
 
Je suis allé interroger quelques saisonniers sur la côte vendéenne pour connaitre leurs ressentis par rapport à cette période estivale. Chose plutôt inhabituelle, cette année plusieurs patrons de la restauration ont donné leurs congés à leurs employés. Cela arrive assez rarement pendant l’été. En conséquence certains saisonniers sont partis voir ailleurs, parce qu’ils ne faisaient pas assez d’heures. J’ai aussi sondé plusieurs chambres d’hôtes qui m’ont signalé qu’elles avaient beaucoup de réservations de dernières minutes. Cela peut aussi être aussi dû au mauvais temps, mais ça montre néanmoins que les nantais et à fortiori les français n’avaient pas vraiment programmé leurs vacances.
 
Les vacances d’été, c’est souvent un moment phare de l’année. Beaucoup de personnes y voient l’occasion de pouvoir faire un « break », de penser à autre chose qu’au travail et de découvrir d’autres horizons. Alors pourquoi ces personnes semblaient-elles devoir tirer un trait sur ces occasions de voyage.
Et vous lecteurs nantais, êtes-vous dans ce cas ? Qu’avez-vous faits de vos vacances ?

Dessin : Yassin Latrache

Source : Ivan Laforge

Commentaires

Le 14/09 à 13:49 : S’il est vrai que la météo à joué sur la baisse de fréquentation des lieux touristiques, surtout en juillet, Août n’a pas atteint les niveaux de 2011 et encore moins celui de 2010. C’est surtout la baisse des ressources et l’incertitude sur l’avenir professionnel qui est à l’origine de cette baisse. D’autant que les réserves pour la consommation de loisirs arrivent pour beaucoup à fond de cale. Ne nous masquons pas la réalité derrière la météo maussade, l’été 2011 à ce point de vue n’a pas été non plus transcendant.