Le FC Nantes sorti pitoyablement, les supporters sur le terrain...

MOP Nantes | Sampler | Moppé le 09/12/2011 à 22:57 | Mis à jour le 15/12/2011 à 11:04
Intérêts :
Partagez :

Inexistant pendant 120 minutes, le FC Nantes a été contraint, comme au tour précédent face au Bouscat, à jouer la prolongation face à une vaillante équipe de la Tour d'Auvergne de Rennes. Guère brillant, Nantes, finissant même à dix, malgré un doublé de Florian Raspentino, a dû avoir recours aux tirs aux buts. Et de se faire éliminer pitoyablement de la Coupe de France par une équipe de DH ! Le match a été de longues minutes interrompu suite à l'entrée sur le terrain des ultras nantais.

Le FC Nantes sorti pitoyablement, les supporters sur le terrain...



Second tour de Coupe de France pour le FC Nantes, le dernier avant l'entrée en lice des clubs de l'élite, début janvier, et second match face à un petit club d'une villes historiquement rivales de Nantes après le déplacement dans l'agglomération bordelaise face à Bouscat. Une équipe girondine qui avait accroché le FCN, l'emmenant en prolongation (3/1).

Les nantais, laissant trop de marge de manœuvre aux joueurs de Division d'Honneur, subissaient la pression rennaise en début de match, comme surpris par le niveau des locaux.
Le spectacle dans le premier quart d'heure, les joueurs du FCN étant trop timorés, était surtout en dehors du terrain, une partie des supporters nantais ayant fait le court déplacement lançant des fumigènes ou s'accrochant avec la sécurité en tribune.

Sur le terrain, à la 18e minute, suite à un superbe travail, Nabias prenait toute la défense nantaise de vitesse et c'est la Tour d'Auvergne de Rennes qui ouvrait le score, presque logiquement, devant des nantais apathiques ! Un pitoyable FC Nantes mené par des joueurs de DH, dont certains travaillaient encore 4 heures avant le coup d'envoi...(1/0)
Il fallait attendre la 25e minute pour voir les canaris se procurer enfin une occasion, avec une combinaison Wiltord/Raspentino. Ce dernier égalisait du droit dans la foulée, reprenant une balle repoussée suite à un débordement et un centre de Veretout (26e, 1/1). Une réaction rapide qui évitait Nantes de cogiter trop longtemps et qui l'incitait à prendre le jeu à son compte.

Les joueurs de la Tour d'Auvergne profitaient toutefois d'un manque de solidité de la défense nantaise, avec notamment un Sasso très médiocre, et un bloc défensif très compact de leur côté, pour continuer à faire jeu égal avec leur « illustre » adversaire. Les nantais, suite à une mauvaise relance de Zelazny, auraient pu être menés à la pause, le portier du FC Nantes devant se rattraper face à Maxime Aubry, son frère Kevin tirant ensuite juste au-dessus sur le second ballon (42e). Les amateurs de la TA Rennes donnaient la leçon à des visiteurs manquant cruellement d'agressivité et d'envie.

Probablement secoués par Chauvin à la pause, les nantais revenaient avec des intentions bien plus en rapport avec leur niveau. A la 49e, suite à un décalage de Raspentino, Wiltord trouvait la barre transversale de Montagne. Le match se transformait par moments en attaque/défense, les joueurs de la TA étant héroiques et déjouant les intentions nantaises.

Un FC Nantes qui voyait les minutes filer, sans pour autant être en mesure de prendre l'avantage. Les rennais baissaient physiquement mais ne pliaient pas. Très solides défensivement, les locaux voyaient les nantais souvent prendre position dans leurs 30 derniers mètres mais ne concédaient pas d'occasion franche. Et les amateurs rennais de tutoyer l'exploit en fin de rencontre par Aubry, alors que le public réclamait un pénalty.
Et comme face à Angers et Brest à ce même stade de la compétition ces deux dernières années, la TA Rennes obligeait une équipe de Ligue 2 à jouer la prolongation. Nantes, lui, comme au tour précédent face à l'US Bouscat devait disputer 120 minutes face à un adversaire très inférieur sur le papier, faute d'avoir à été capable de jouer à son niveau et d'être réaliste.

Raspentino délivrait enfin le FC Nantes en début de prolongation. La bonne pioche du mercato nantais s'offrait un doublé suite à un exploit individuel et donnait de l'air aux jaunes (94e).
Mais ça n'en était pas fini des déboires nantais. Matheus Vivian devant ceinturer Aubry pour éviter un face-à-face de l'attaquant de la TA devant Zelazny. Le capitaine du FCN était expulsé et laissait ses coéquipiers finir à dix (106e). 

Ce que Nantes méritait arriva à cinq minutes du terme : la Tour d'Auvergne de Rennes égalisait par Beautrais, qui slalommait dans la surface avant de marquer d'une frappe croisée (115e) ! Et une partie des supporters nantais d'envahir le terrain, les arbitres arrêtaient alors le match. Les joueurs du FCN essayaient au bout d'un moment de calmer leurs supporters, qui les prenaient en grippe. Les stadiers n'arrivant pas à calmer les ultras de Nantes et à leur faire regagner leur parcage, les arbitres et les joueurs de la TA retournaient aux vestiaires.

Le match reprenait une dizaine de minutes plus tard. Djordjevic butait face à Montagne et les deux équipes devaient avoir recours aux tirs au but pour en découdre. Monsanto ratait le premier tir rennais. Djibolodji manquait également sa tentative, ne cadrant même pas. Raspentino manquait à son tour son penalty et la TA Rennes tenait sa balle de match, manquée par Lepers. Krychowiak maintenait le FC Nantes en vie dans cette Coupe de France. Pas pour longtemps, Vincent Sasso manquant le tir au but suivant.

Vous avez dit pitoyable ? Inquiètant avant Nantes/Laval la semaine prochaine ? On attend vos réactions sur la prestation nantaise ou sur l'envahissement de terrain des supporters du FCN dans les commentaires.

Le tirage au sort du prochain tour, incluant les clubs de Ligue 1, aura lieu lundi soir. Sans Nantes...


TA Rennes/FC Nantes : 2/2 a.p.,tab :4/3  (1/1) (1/1)
Stade du Commandant Bougoin – Arbitre : M.Guenaoui
Buts : Nabias (18e), Beautrais (116e) pour la TA Rennes, Raspentino (26e, 94e) pour le FC Nantes
Avertissements : K.Aubry (86e) pour Rennes
Expulsion : Vivian (106e) pour le FC Nantes

TA Rennes :Montagne- Durand, Leverd (Calverd, 91e), Yviquel, Dreuslin, Monsanto, Schwab (Lepers, 63e), Chrétien, K.Aubry K., Nabias (Beautrais, 69e), M.Aubry
FC Nantes : Zelazny - Sasso, Vivian, Djilobodji, Cissokho – Pancrate (Trébel, 62e), Veretout, Krychowiak, Gakpe (Bessat,74e) – Wiltord (Djordjevic, 81e) Raspentino

Commentaires

Le 10/12 à 14:28 : "1943 - 2011 : Ici repose dans l'ignorance le Football Club de Nantes "

Le 10/12 à 11:57 : Wiltord? C'est juste lamentable qu'il joue encore celui-là. Ah le poignon. Faut vraiment qu'il y ait des incompétents au FC Nantes pour encore faire confiance à des joueurs comme ça. Il y a longtemps qu'il aurait dû raccrocher. Pour ne rester que sur de grands souvenirs du joueur qu'il a été à Rennes, Bordeaux, Arsenal... Encore un qui n'a pas su arrêter. Il y a d'autres exemples, comme Makelele... La liste n'est pas exhaustive. Le FC Nantes n'a pas de joueurs meilleurs dans ses jeunes. Lamentable!

Le 10/12 à 11:51 : C'est juste super. J'ai assisté au match, vendredi soir. Lorsque j'ai vu les Nantais presser en deuxième mi-temps, j'ai eu peur. Mais ce n'était que feu de paille. Quel but de Beautrais en prolongation pour le 2-2. Et dire qu'il n'arrive pas encore à s'imposer en équipe première. Normal, la saison dernière, il évoluait au niveau en dessous. Toute l'équipe a été énorme!! Au contraire des pseudos supporteurs nantais.

Le 10/12 à 11:46 : Moi qui suis natif des Pays de la Loire, de Vendée exactement, et qui ai connu les grands moments du FC Nantes, cela fait vraiment mal de les voir à ce niveau. Mais en tant que supporteur et ancien dirigeant de la TA Rennes (je suis à Rennes depuis 1975), je suis vraiment heureux. La TA a saisi sa chance, c'est super. Je pense sincèrement que la CFA 2 aurait fait mieux, c'est dire. De toute façon, tant que le FCN aura un incompétent (pour ne pas dire plus) comme Kitta en tant que président, les Nantais ne remonteront pas en ligue 1. En tout cas, je souhaite un bon tirage aux Téaistes (pourquoi pas une ligue 1, lundi) et des bons trente-deuxièmes. Allez la Tour d'Auvergne!!!

Le 09/12 à 23:22 : Inacceptable, inadmissible je suis sur que la réserve aurait fait mieux.Le constat est cruel quand on ne bat pas une DH on ne peut pas avoir d'ambition sportive en L 2.Ils en n'ont pas marre (les joueurs) d'être aussi pitoyable sur un terrain.Sortis par une DH quelle honte à vous désespérer d'être comme bon nombre d'entre nous de très très fidèles supporters.Je vais faire un break car là honnetement je suis écoeuré.Pauvre Landry Chauvin lui qui bosse pour faire du travail très bon mais ils y a trop de joueurs dans cette équipe qui ont la grosse tête. Pas d'envie,de gnac, on joue comme des sénateurs en croyant que rien ne peut arriver.Virez-moi ces fainéants qui ne sont là que pour le salaire n'est-ce pas Mr Cheyrou et mettez des joueurs qui ont faim de football.Pauvre FC NANTES.

Le 09/12 à 23:17 : Et après y en a à Nantes qui oseront encore critiquer les supporters ...ils feraient mieux de regarder leur pitoyable reflet dans une glace

Le 09/12 à 23:11 : eliminés par une DH. Rennaise en plus. Ils méritent juste d'être pendus. C'est honteux

Le 09/12 à 23:07 : Putain c'est juste lamentable, une faute professionnelle ! Le Bouscat avait été un avertissement avec cette prolongation, mais là c'est juste pas possible. En éternel optimiste, je dirais qu'on pourras mieux se concentrer sur le championnat...