Le FC Nantes chute encore devant Laval

MOP Nantes | Sampler | Moppé le 16/12/2011 à 21:40
Intérêts :
Partagez :

Le FC Nantes devait rebondir après sa sortie de route face à la TA Rennes. Une première période timide, des erreurs sur les coup de pied arrêtés défensifs et un réveil trop tardif auront coûté aux nantais une défaite logique à la vue du match face à Laval (2/3). Après cette seconde défaite à domicile de la saison, Nantes reste à six points du podium et autant devant les relégables.

Le FC Nantes chute encore devant Laval


Sans Pereira, Djordjevic et Pancrate, blessés, ni son habituel capitaine, Vivian, le FCN espérait tourner la page de l'humiliation en Coupe de France et engranger des points à la Beaujoire, sur une pelouse où il est nettement plus à l'aise cette saison qu'à l'extérieur.

Les nantais attaquaient la rencontre tambourt battant avec deux occasions nettes d'entrée, via un coup franc de Gakpe et une volée de Raspentino, titularisé pour la première fois à son poste de prédilection, à la pointe de l'attaque.
Le rythme baissait ensuite, malgré un gros combat physique, les jaunes laissant le monopole de la ballon aux lavallois, préférant évoluer en contre. Nantes accumulait les corners sans savoir les exploiter.

Il fallait attendre la 28e minute, dans un match très fermé, pour voir un centre très dangereux de Gakpe ne pas trouver preneur. Dans la foulée, Laval jetait un coup de froid sur la Beaujoire. Sur un corner, Viale, laissé seul au second poteau, ouvrait le score pour les visiteurs (29e, 0/1).
Le FC Nantes semblait clairement marqué par sa piteuse élimination face à la Tour d'Auvergne de Rennes et la maigre assemblée (environ 10 000 personnes) de siffler son équipe. Les deux équipes regagnaient les vestiaires, après un très pauvre premier acte nantais.

La tête de Djibolodji ne trouvait pas le cadre à la 53e minute. Quelques secondes plus tard, le scénario exact du but lavallois se renouvelait. Viale, encore esseulé au second poteau, reprenait le coup franc de l'ancien nantais Franck Signorino (54e, 0/2). Des errements défensifs et un gros problème de placement sur les coups de pied arrêtés défensifs incompréhensible à ce niveau. Le FC Nantes, timoré, ne méritait toutefois pas mieux.

Relayé par Serge Gakpe, Sylvain Wiltord, entré en jeu à la place de Trébel, incertain avant le match, réduisait le score suite à un superbe numéro au milieu (65e, 1-2). Si l'entrée du vétéran nantais faisait un bien fou à son équipe, le coup de massue allait toutefois vite arriver pour le FCN. Sur un nouveau coup de pied arrêté, Viale déviait pour Rose qui faisait le break pour Laval (76e, 1/3) !
Le match devenait fou et Nantes par Jordan Veretout reprenait espoir. Le jeune milieu de terrain des Canaris, d'une superbe frappe lobbait Balijon et gardait son équipe dans le match (80e, 2/3).

Pas suffisant toutefois et les protégés de Landry Chauvin de s'incliner pour la seconde fois de la saison à la Beaujoire, après la défaite inaugurale devant Bastia. Sale temps sur Nantes, décidemment.

FC Nantes/Laval : 2/3 (0/1)
Stade de la Beaujoire (Nantes) – 17e journée – Arbitre : M. Jaffredo
Buts : Wiltord (65e), Veretout (80e) pour Nantes, Viale (29e,54e), Rose (76e) pour Laval
Avertissements : Raspentino (43e)pour le FC Nantes, Losilla (5e), Levrat (40e), Belaud (41e) pour Laval
FC Nantes : Riou – Cissokho, Sasso, Djibolodji, Veigneau – Krychowiak, Veretout, Trébel (Wiltord, 57e) – Gakpe, Bessat (Lee,76e) , Raspentino (Dalé,76e)
Laval : Balijon – Belaud, Rose, Talmont, Signorino – Losillo, Levrat, Perrot (Goncalves, 69e), Renouard – Viale (Lebouc,79e), Gimbert (Do Marcelino, 86e)

Commentaires

Le 17/12 à 18:15 : Mon cher Sampler je suis d'accord avec ton analyse certains joueurs de cette équipe n'ont plus rien à y faire.Profitons donc du mercato pour virer les Cheyrou qui n'apporte rien, un Djilobodji à remettre en CFA,donnons la chance à Zelazny,bottons l'arrière-train d'un Sasso capable de mieux idem pour Trébel.En attendant le retour de Ngoyi Krychowiak doit prendre confiance en lui.Mis à part Raspentino et Wiltord en attaque mais hélas Sylvain ne peut être utilisé que comme joker je pense que l'attaque est à reconstruire. En défense Vivian devrait avoir un alter-égo car en cas de carton rouge on voit les dégâts.Et puis un autre défenseur d'expérience serait utile. Dans l'optique d'un mercato utile et peu couteux financierement Mr Kita devrait lorgner sur la Ligue 1 et voir avec Landry quels joueurs pourraient apporter une plus value au club.Si certains joueurs qui n'apportent pas ce que l'on attend d'eux veulent partir et bien qu'on les laisse partir cela fera un peu de finances pour le FCN; Enfin pour clore ma réflexion je dirai que sur cette première partie de championnat les joueurs qui ont vraiment appporté un plus au FCN d'après moi sont Veigneau,Vivian,Veretout,Trébel malgré ce que j'en ai dit plus haut,Wiltord (bonne pioche)et Raspentino.Le reste est trop moyen pour avoir de grandes ambitions au FC Nantes et il ne faut pas se voiler la face je pense que dans l'état actuel le FCN n'a pas le potentiel d'un prétendant au podium.

Le 17/12 à 13:18 : Il faut se rendre à l'évidence sur ce FC Nantes 2011/2012 je crois... Croisons les doigts pour que Kita garde Chauvin, que nos 3 bons jeunes restent et qu'on puisse préparer l'équipe pour la saison prochaine avec plus d'expérience, plus de joueurs choisis par Chauvin et surtout des mecs qui en veulent vraiment. Quand on voit l'envie d'un Wiltord qui a tout gagné et celle des 3/4 des illustres inconnus qui composent le reste de l'effectif, y a de quoi halluciner. Certains joueurs devraient se regarder dans une glace.

Le 17/12 à 11:49 : Il est temps que la trêve arrive.Faire de son mieux à Amiens et espérer redémarrer sur de bonnes bases lors de la réception d'Angers à la reprise car là le ressort est cassé c'est net.Raison d'espérer : à 6 pts du podium ? Raison d'avoir peur : à 7 pts de la descente ? De quel côté penchera la balance l'avenir nous le dira.

Le 16/12 à 22:29 : Un Chauvin dépité, impuissant, cash sur la prestation de certains en réaction d'après match. Heureusement qu'il a les épaules solides, courage à lui. Les joueurs ont intérêt à se bouger le cul et pas foutre cet entraineur dehors...