FC Nantes : s'imposer pour rester dans la course

MOP Nantes | Sampler | Moppé le 05/12/2011 à 10:12
Intérêts :
Partagez :

Nantes se déplace à Reims, ce soir (20h), dans le cadre de la seizième journée de

FC Nantes : s'imposer pour rester dans la course

Ligue 2. A la vue du classement, le FCN paraît absolument de voir s'imposer en Champagne pour ne pas se retrouver décroché du wagon de tête.


Les résultats du week-end rajoutent un peu de pression au FC Nantes avant d'aller défier à Auguste-Delaune une formation rémoise très performante et toujours invaincue sur ses terres cette saison. En effet, en cas de défaite ce soir, les nantais resteraient neuvièmes et pointeraient déjà à six unités de Guingamp, qui rétrograderait alors en 3e position, juste derrière l'hôte des nantais du soir. Peut-être rien d'insurmontable, le championnat étant encore très long, mais déjà un gouffre.


Si le challenge de ce déplacement à Reims est « excitant » pour l'entraîneur de Nantes, Landry Chauvin, son FCN se devra de capitaliser sur le match que le technicien de la maison jaune qualifiait de référence présenté par son équipe devant Monaco il y a 10 jours. Mais pas uniquement. L'adversité proposée au FC Nantes ce soir semble d'un tout autre niveau que celle proposée, si l'on ose écrire ceci, par des monégasques fantomatiques à la Beaujoire. A Reims, la formation nantaise devra retrouver les valeurs qui lui avaient permis par exemple de s'imposer brillamment à Metz ou de ramener des nuls convaincants du Havre ou de Châteauroux.


L'heure est en effet à la fameuse « série » tant espérée par le coach nantais Landry Chauvin, faute de quoi le FC Nantes pourrait accuser un handicap délicat à rattrapper par la suite. Privé de Jordan Veretout, suspendu, et de Martins Pereira, touché au mollet, Nantes comptera en revanche sur le retour de blessure de son international togolais et animateur du flanc gauche Serge Gakpe.


Un dynamiteur d'aile se présentant en complément idéal de Florian Raspentino, excellent face à Monaco. Suffisant pour inquiéter Reims. Pas si sûr. Surtout si le FC Nantes ne propose pas un bloc solide collectivement pour bien récupérer et se projeter vers l'avant, l'art du contre étant devenu son atout maître cette saison.


Chauvin, à chaque absence d'un des trois milieux axiaux nantais (Ngoyi, Veretout, Trébel, maintenant rejoints par Krychowiak), a souvent préféré changer son système en 4-4-2. Ce fût rarement un succès. De fait, le coach de Nantes devrait ce soir s'appuyer sur son schéma favori pour ne pas dérouter une animation ayant fait ses preuves, notamment face à Monaco. De fait, le FC Nantes devrait se présenter sur la pelouse rémoise avec pour unique changement par rapport à sa dernière feuille de match l'entrée de Benoît Cheyrou, venant suppléer poste pour poste Veretout au sein du triangle axial cher à l'organisation nantaise 2011/2012 made by Chauvin. Gakpe, tout juste de retour de blessure, devrait lui débuter sur le banc, tout comme Sylvain Wiltord ou Pancrate, les jokers de luxe du FCN.


La composition probable de Nantes à Reims :


Riou – Cissokho, Vivian, Djibolodji, Veigneau – Krychowiak, Cheyrou, Trébel – Raspentino, Bessat Djordjevic.

Le FC Nantes s'attaque à une forteresse

Commentaires

Le 05/12 à 11:12 : Malheureusement le frère qu'on a dans la famille Cheyrou, c'est Bruno ;-). On va encore le trainer comme un boulet ce soir, quoique si il se contente de rester derrière Trebel, de faire l'effort de récupérer le ballon et de jouer simple, ça devrait aller. Mais je crois que c'est trop demander pour lui....