FC Nantes : vraiment un match référence ?

MOP Nantes | Sampler | Moppé le 29/11/2011 à 11:20
Intérêts :
Partagez :

Le FC Nantes a disposé de Monaco vendredi dernier à la Beaujoire. Une victoire large (3/0), un match sur lequel s'appuyer selon Landry Chauvin, le coach du FCN, qui y voit « la prestation la plus aboutie de Nantes depuis le début de saison. Mais, peut-on vraiment considérer ce FC Nantes-Monaco comme un match référence ? Pas si sûr.

FC Nantes : vraiment un match référence ?



« Il s’agit de notre match le plus abouti à domicile depuis le début de la saison. On a su construire intelligemment cette victoire. » L'enthousiasme de l'entraîneur du FC Nantes en conférence de presse d'après match vendredi soir en disait long sur la satisfaction du coach nantais. Si, indubitablement, de nombreux points positifs sont à retirer de cette rencontre, il semble difficile de tirer de réelles conclusions à l'issue d'un match ayant vu Nantes recevoir une équipe de l'AS Monaco totalement à la dérive et semblant rassembler tous les ingrédients pour filer vers le National en fin de saison, un an à peine après avoir été reléguée de Ligue 1.


Les supporters du FC Nantes et Landry Chauvin auront pu évidemment se satisfaire de la solidité défensive nantaise. Le fait que Monaco ne se soit pas créé la moindre occasion à la Beaujoire et en effet à mettre en lumière. L'axe Vivian-Djibolodji a certes su couper court aux rares tentatives d'approche monégasques. Mais y en a t'il vraiment eu ? Monaco n'a jamais su être en mesure de proposer quoi que ce soit le week-end dernier à Nantes. Et si l'organisation et la performance du FCN y est pour quelque chose, le match fantomatique des rouges et blancs n'y est sûrement pas iétranger non plus.


Même constat concernant le milieu et l'attaque du FC Nantes. Marco Simone avait décidé de modifier son système en 3-5-2. Inconsistants au milieu de terrain, les adversaires du FCN vendredi ont aussi perdu la bataille du milieu. Et surtout, le système proposant trois défenseurs centraux mis en place par l'ex-consultant de Canal + a répondu aux abonnés absents.


Les monégasques n'ont en effet montré que des failles criantes à Nantes vendredi. Mental défaillant, défense prise de vitesse à la moindre accélération nantaise, les rouge et blancs ont semblé jouer en marchant, la tête à l'envers, pendant la majeure partie du match. Il suffit de regarder avec quelle facilité Florian Raspentino a su prendre de vitesse par deux fois la défense visiteuse ou les pertes de balles des visiteurs aux 40 mètres pour constater qu'il vaut mieux relativiser la valeur du succès du FCN ce vendredi.


Qu'en aurait-il été face à une équipe habituée aux joutes de Ligue 2 et présentant les vraies armes mentales pour s'exprimer dans cette division demandant des valeurs spécifiques ? Plus directement demandé, le FC Nantes aurait-il réalisé le même match face à une équipe ne jouant pas en marchant et n'ayant pas le moral dans les chaussettes ?


Les fans du FCN pourront évidemment se satisfaire du premier but nantais de Pancrate, de l'excellent match de Raspentino et Veigneau, de la bonne première titularisation sous les couleurs nantaises de Krychowiak. Mais, vu le contexte, ne serait-il pas urgent pour Nantes d'attendre d'affronter un vrai adversaire pour tirer de plus amples conclusions ?


Qu'avez-vous pensé de ce FC Nantes-Monaco, vrai match référence ou possible trompe-l'oeil ?

Retrouvez toute votre actualité nantaise en suivant la page facebook de MOP Nantes.

Commentaires