FC Nantes : résultats à mi-parcours

MOP Nantes | Alex.Moody | Moppé le 03/01/2012 à 16:20 | Mis à jour le 11/01/2012 à 10:22
Intérêts :
Partagez :

Nous sommes actuellement à la moitié de la saison de Ligue 2 version 2011-2012 et cela peut être l'occasion de tirer quelques conclusions de ces aventures nantaises à mi-parcours. 11ème du classement avec 25 points obtenus grâce à 7 victoires et 4 matches nuls, le FC Nantes possède une avance rassurante de 9 points sur le premier non-relégable, Le Mans. Le club n'est pas non plus si loin du leader Clermont (9 points de retard) dirigé par... Michel Der Zakarian* (tiens donc!). Classé pile entre la 1ère et la 17ème place, les résultats des canaris sont mitigés.

FC Nantes : résultats à mi-parcours


Le FCN entame cette saison de manière inquiétante avec deux défaites en trois matches, et aucun but marqué ! L'équipe semble larguée. Mais se réveille ensuite face à Guingamp et lui inflige un cinglant 4-0. Après une désillusion en 16ème de finale de la Coupe de la Ligue face à Sedan (2-0), les jaunes et verts enchaînent une série de 6 matches sans défaite, remportant de précieuses confrontations face à Clermont et à Metz, relativement bien placés dans la lutte pour la montée. Jusqu'à l'amer défaite boulonnaise qui n'aurait jamais dû avoir lieu, les nantais remportent leurs "chocs de Ligue 1" face à Lens et Monaco, en déçevant cependant à l'extérieur. Et pour cause, cette malheureuse défaite à Reims où Landry Chauvin se mettra hors de ses gongs, révolté après que Florian Raspentino ait bel et bien marqué un but refusé (but égalisateur donc capital) par l'arbitre. Enfin, la honte. Nantes quitte piteusement la coupe de France, éliminé par un rival de Division d'Honneur, l'équipe de Rennes TA, avant de glaner la victoire à Amiens pour rassurer les supporters et passer la trève au chaud.

*Ex-joueur et ex-entraîneur du club

Le bilan poste par poste


La hiérarchie des gardiens est souvent le fruit de polémiques depuis le départ de Mickaël Landreau ! Ca l'est encore aujourd'hui. Rudy Riou est actuellement numéro 1. Tout juste recruté pour honorer cette place, il est en concurrence avec Erwin Zelazny, chouchou du public nantais, espérant voir l'éclosion d'un nouveau Landreau justement. Il a profité de quelques blessures du portier nantais et des quelques rencontres de coupes pour se montrer. Souvent décrié, Rudy Riou fut souvent nommé responsable des erreurs défensives nantaises, des buts bêtes encaissés... Cependant, il s'est affirmé sur les derniers matches et a renforcé sa légitimité. D'autant plus que Zelazny s'est parfois montré un peu limité. Landry Chauvin ne semble pas broncher pour le moment. Résultat : l'ex-montpellierain devrait continuer à tenir sa place.

En défense, un quatuor s'est dégagé en début de saison : Pereira-Vivian-Djilobodji-Veigneau. Celui qui est le moins irréprochable est sûrement l'arrière gauche Olivier Veigneau. Il fait bien son boulot, tout simplement. La charnière centrale se complète avec un Matheus Vivian qui s'exprime par son sens du placement et s'affirme en tant que capitaine. Quant à Papy Mison Djilobodji, son timing et son jeu de tête sont indispensables aux jaunes et verts. Il domine les airs. Cette paire semble être la plus efficace, Vincent Sasso ou Bruno Cheyrou s'étant révélés peu à la hauteur. On attend pourtant beaucoup du jeune Sasso. Sur le flanc droit, Jonathan Martins Pereira déçoit parfois et Issa Cissokho qui prétend également à cette place, le relaye de temps à autre.

Le triangle N'Goyi-Veretout-Trébel formait un milieu digne d'une équipe de Ligue 2 de qualité. Condition physique, technique, jeu, fougue. Mais le parisien Granddi N'Goyi se voyait expulsé le 5 Novembre en écopant d'une suspension de 10 matches ! Grzegorz Krychowiak arriva en joker pour palier son absence et s'acclimate plutôt bien au club des bords de l'Erdre. Autrement, Vincent Bessat, peu à l'aise au début de l'exercice, commence à prendre ses marques. Dans tous les cas, la révélation semble bien être Jordan Veretout, auteur de 4 buts tous splendides ! Adrien Trébel montre lui de très grandes qualités techniques et d'accélération.

Et reste le chantier de l'attaque : Filip Djordjevic fait figure d'attaquant numéro 1. Mais il ne marque pas. Alors Raspentino, sur l'aile droite, s'en charge : 7 buts toutes compétitions confondues. Le serbe déçoit. Tandis que Sylvain Wiltord brille. Meilleur buteur avec Raspentino et Veretout, l'ex-international français est un pilier de l'équipe : il réussit pour l'instant parfaitement ce challenge et accompagne, aide, conseille les jeunes pousses nantaises. Serge Gakpé a été plus décisif avec le Togo que son club. Au vu des dernières rencontres, il gagne de plus en plus de temps... sur le banc de touche. Fabrice Pancrate reste discret pour le moment. Lee Yong-Jae et Maurice Junior Dalé n'attendent que de jouer.

Le FC Nantes : montée en Ligue 1 envisageable ou complètement utopique ?



Donnez votre avis sur le jeu et les joueurs.
Vous pouvez également faire votre propre article en vous connectant sur http://www.mopnantes.fr/moper
Pour plus de foot : http://www.mopfoot.fr/

Source : fcnantes.com ; eurosport.fr ; ouest-france.fr

Commentaires

Le 04/01 à 10:05 : Dalé et Tixier semblent se diriger vers Arles-Avignon mais rien de certain!

Le 04/01 à 08:01 : Beau résumé de la première partie de saison. Pancrate, discret mais pas mal blessé et bonne stats proportionnellement à son temps de jeu.

Le 03/01 à 20:02 : Je pensais que Dalé était transféré au Mercato à Arles Avignon avec Tixier? Lee peut apporter la vivacité qu'il manque en attaque. Laissons lui sa chance..