Wiltord quitte le FC Nantes

MOP Nantes | Timothée Franc | Moppé le 14/06/2012 à 16:03 | Mis à jour le 21/06/2012 à 17:37
Intérêts :
Partagez :

Le départ de l'entraîneur Landry Chauvin du FC Nantes en direction de Brest (L1) aura eu raison de Sylvain Wiltord: l'emblématique meilleur buteur du club nantais, auteur de 8 buts en 33 rencontres cette saison, a décidé de ranger ses crampons, au terme d'une carrière bien remplie.

Wiltord quitte le FC Nantes


Une sortie par la petite porte

Dernière journée du championnat de France de Ligue 2, Nantes reçoit les Ardennais de Sedan à la Beaujoire. Le FC Nantes s'incline 2 buts à 1, personne ne le savait alors, mais il s'agissait du dernier match professionnel de Sylvain Wiltord, son 502ème au total. Une bien triste sortie qui n'est pas à la hauteur de l'attaquant de la cité des Fauvettes, auteur de 26 buts avec les Bleus, en 92 sélections. A 38 ans, alors qu'il hésitait à prolonger son contrat, arrivé il y a seulement un an chez les Canaris, le départ de l'entraîneur Landry Chauvin l'a finalement conduit vers la sortie. C'est donc sur le plateau de Be In Sports, la chaîne privée et payante qatarie que tout le monde maudit en ce moment pour s'accaparer certains matchs de l'Euro, que Sylvain Wiltord a annoncé qu'il allait désormais «profiter des beaux jours».

Hommage

Né le 10 Mai 1974 à Neuilly-sur-Marne (93), le jeune martiniquais fait ses gammes à Rennes entre 1991 et 1997, puis il explose avec les Girondins de Bordeaux, en 1999, où il décroche le titre de champion de France, avec en prime le titre de meilleur buteur de championnat (22 buts). Tout le monde se souvient de son but magique et égalisateur contre l'Italie en finale de l'Euro 2000, à quelques minutes de la fin du match, où il permet à la France d'arracher les prolongations qu'elle gagnera grâce à la demi-volée en or de David Trézéguet. Il quitte alors la France pour Arsenal, période de gloire, où il réalise à deux reprises le doublé championnat-coupe d'Angleterre (2002/2003). En 2004, retour dans l'élite française et dans la vallée du Rhône, où il gagnera trois fois le titre de champion de France avec le club de Jean-Michel Aulas (2005/2006/2007). Sa fin de carrière est un véritable petit tour de France: après un retour à Rennes son club formateur, un crochet par Marseille où il cirera le banc de touche pendant 6 mois, une échappée à l'Est avec Metz, la dernière saison de la longue carrière de Sylvain Wiltord aura donc été en jaune et vert au FC Nantes.

Le président de la Fédération Française de Football (FFF), Noël Le Graët, a rendu hommage à Sylvain Wiltord en publiant ces quelques mots sur le site officiel de la fédération: «Nous tous, passionnés de football qui en ce soir du 2 juillet 2000 à Rotterdam, avons suivi la finale de l'Euro en tant que supporters de la France, nous nous souviendrons longtemps du but de Sylvain Wiltord arrachant une égalisation inespérée au bout du temps additionnel, avant que les Bleus ne s'imposent dans la prolongation.  Ce souvenir restera gravé dans l'Histoire de notre sport car il participa grandement à la conquête du titre de champions d'Europe ! Eu égard à la longévité de sa carrière, nous conserverons bien sûr d'autres images de Sylvain, joueur qui honora 92 fois le maillot bleu et qui s'adonna à sa passion et à son métier de footballeur sans compter les années, preuve de son amour du jeu et de ce sport. Nous lui souhaitons de connaître une nouvelle vie aussi riche d'émotions que la précédente»

   

L'égalisation de Sylvain Wiltord à la dernière seconde en finale de l'Euro 2000

Source : Timothée Franc, l'Equipe, Figaro Sport

Commentaires