Des militants anti aéroport inculpés à Nantes

MOP Nantes | Ivan Laforge | Moppé le 16/05/2012 à 16:45 | Mis à jour le 21/05/2012 à 17:19
Intérêts :
Partagez :

Les procédures d’expulsions des paysans opposés à la construction du nouvel aéroport de Nantes sont suspendues depuis le début du mois de mai.

Des militants anti aéroport inculpés à Nantes


Ce mercredi 16 mai, des militants anti-aéroport se sont réunis devant le Palais du Justice de Nantes. Ils étaient là pour soutenir 5 personnes, qui sont inculpés pour dégradation de bien en réunion. Une vingtaine de gardes mobiles étaient postés devant l’entrée du tribunal pour l’occasion.

Les faits remontent à octobre 2011. Des militants s’étaient regroupés devant un bâtiment d’une filiale du Groupe Vinci à Couëron. Pour les manifestants, ce rassemblement avait pour but de sensibiliser les employés de Vinci. Ils leur ont distribué des tracts pour les appeler à ne plus travailler avec ce groupe et ses filiales. Certain des militants étaient cagoulés ce jour là. Ils avaient déversé du fumier sur le parking, jeter des œufs et la peinture sur la façade des bâtiments.

D’après Maître Pierre-Henri Marteret (l’avocat d’un des prévenus), « les 5 personnes qui sont inculpés, n’ont pas agit cagoulé et n’ont pas participés à la dégradation du site de Couëron. Les personnes poursuivis sont tous des paysans, ils étaient présents ce jour là pour mener une action symbolique.». Selon lui, il y a une volonté de criminaliser le mouvement contre la construction du nouvel aéroport de Nantes : « les interpellation, qui ont eu lieu au mois de décembre, ont été mené "manu militari". Il y avait un nombre important de policiers ce jour là à 6h30, les prévenus ont été traités comme des criminels ».

L’audience devait se dérouler pendant l’après-midi. Le verdict sera vraisemblablement connu dans les jours qui viennent.

Source : Ivan Laforge

Commentaires