Nantes : les jeunes braqueurs de Treillières jugés

MOP Nantes | 0marine.pichon0 | Moppé le 08/11/2011 à 10:36 | Mis à jour le 15/12/2011 à 16:37
Intérêts :
Partagez :

A Treillières, neuf jeunes nantais avaient braqués le bureau de tabac et la boulangerie à plusieurs reprises (le 31 décembre 2010, le 22 janvier 2011 et le 31 mars de la même année).

Nantes : les jeunes braqueurs de Treillières jugés


Maati, un jeune homme de 19 ans, était à la tête des trois braquages pour lesquels il avait joué le « sergent recruteur »,  selon le procureur, afin de convaincre huit de ses amis. Le butin de ces braquages est estimé entre 1000 et 2000 euros en liquide, plus les cigarettes et les tickets de bus, que les jeunes se partageaient ensuite.

Les sept braqueurs majeurs passaient hier, devant le tribunal correctionnel de Nantes, les 2 mineurs seront jugés ultérieurement dans un autre tribunal.

Devant le président, Maati reste désinvolte et s’amuse de l’entendre détailler les propos qu’il a tenus lors du dernier braquage comme « baissez la tête sinon je vous bute ! ». Le jeune braqueur, passionné d’armes et de films de gangster selon son avocat, dira qu’il « n’avait pas prévu d’en arrivé là ».

Deux de ses jeunes complices : Karim, 19 ans et Elvis, 19 ans également, témoignent des cambriolages auxquels ils ont participés, des sommes qu’ils ont touchés, et le deuxième de la lettre d’excuse qu’il a faite au couple de buraliste braqué, qui, traumatisé, a revendu immédiatement son affaire.

Suite au jugement, Maati écope de quatre ans de prison fermes, Elvis de trois ans dont un avec sursis mis à l’épreuve plus sept mois révoqués, et Karim de deux ans dont un avec sursis. Quand aux quatre autres jeunes nantais, complices des braquages, qui n’avaient encore jamais fait parler d’eux, ce sont des peines allant de dix mois avec sursis, à dix-huit mois dont dix mois avec sursis mis à l’épreuve.

Source : Nantes Maville

Commentaires