Open data : Où en est-t-on à Nantes ?

MOP Nantes | c2d | Moppé le 05/12/2011 à 10:53 | Mis à jour le 15/12/2011 à 15:48
Intérêts :
Partagez :

La Ville de Nantes et Nantes métropole ont entamé leur Open Data.

Open data : Où en est-t-on à Nantes ?


Une nouvelle rencontre est prévue ce mardi 6 décembre 2011 au CCO, Tour Bretagne afin d’assurer une mise au point du dossier sur l’Open Data de Nantes. La ville nantaise et Nantes métropole ont débuté la libération de leurs données publiques. Cet Open Data aura bientôt des conséquences sur le territoire nantais.

L’ouverture des données publiques à Nantes, autrement dit l’Open Data est prévue initialement pour mars 2012.

Mardi 6 décembre 2011, Claire Gallon (association liberTIC qui s‘est joint à ce projet d‘Open Data) sera reçue. Elle pourra de ce fait répondre à des questions concernant l’Open Data de Nantes :

* quelle nouvelle gouvernance participative pour demain ? Nouvelle transparence, nouveaux modes d’informations, journalisme de données…

* quels effets économiques ? Applications nouvelles, innovations, créations d’entreprises..

C’est le 3 février dernier, lors de l’inauguration de la Cantine Numérique que le maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault a annoncé le début de l’Open Data de Nantes, ce processus consiste à libérer les données publiques de la ville de Nantes. L’Open Data dont le processus a vu le jour aux Etats-Unis en 1966, permet la mobilisation de l’ensemble des acteurs publics de Nantes. Les domaines principalement concernés ? Le transport et l’environnement.

Pour Nantes, l’objectif de cet Open Data est de se rapprocher de la population nantaise en les écoutant attentivement dans le but de leur faciliter la vie. L’association nantaise liberTIC s’est joint au côté de Nantes face à ce projet d’ouverture des données publiques.

L’Open Data ? Oui, mais pour qui ?  L’Open Data sera bénéfique aux citoyens, aux entreprises, aux associations ainsi qu’aux chercheurs, puisque les données publiques seront réutilisées pour créer des services numériques innovants : applications mobiles, services en lignes, etc..

L’ouverture de la plateforme des données publiques, nommée NOD dont les initiales correspondent à « Nantes Open Data » s’est déroulée le lundi 21 novembre 2011 à la Cantine Numérique de Nantes.
Selon le député-maire Jean-Marc Ayrault, cette plateforme Open Data assure la mesure des actions publiques et politiques auprès des nantais. Des informations telles que le niveau de pollution dans l’agglomération nantaise y est par exemple renseigné sur la plateforme « Nantes Open Data ».

La Ville de Nantes participe également au « Hackthon ». Cette journée regroupe l’ensemble des partisans de l’Open Data dans le monde entier.

L'Open Data de Nantes possède déjà deux projets :

* la création d’une application qui permettra de calculer le temps de trajet en voiture ou en tramway pour rejoindre le centre-ville de Nantes et les parkings qui se situent à proximité
* une carte regroupant l’ouverture des données publiques en France et son avancée dans le pays Français.

Un portail de partage de données publiques (http://www.data.gouv.fr/) verra le jour en France dans les prochains jours nationalement.

Le Conseil de développement de Nantes métropole qui reçoit Claire Gallon (Association liberTIC) mardi 6 décembre à 18h00 au CCO, Tour Bretagne à Nantes fera le point sur le dossier Open Data de Nantes.

A lire aussi :
Nantes : ouverture des données publiques
Open Data : Nantes ouvre ses données publiques

S
ource : Conseil de développement de Nantes

Commentaires

Le 05/12 à 11:03 : Ah beh en voila un projet intéressant! On verra si cette ouverture aura réellement des conséquences positives pour les entreprises, assoc' etc.