Le projet des 10 lignes Chronobus à Nantes

MOP Nantes | Saskia | Moppé le 12/10/2011 à 11:30 | Mis à jour le 15/12/2011 à 16:54
Intérêts :
Partagez :

Une réunion d’information sur le Chronobus était organisée à Nantes lundi 10 octobre au gymnase du Coudray à l’intention des riverains de la ligne de bus 22, tronçon Pitre/Chevalier – Coudray : il s’agissait d’expliquer comment, en septembre 2013, le 22 deviendrait le C6 et desservirait la ligne la plus longue du futur réseau constitué par les 7 premiers chronobus nantais.

Le projet des 10 lignes Chronobus à Nantes



La réunion était animée par :
M. Jean-François Retière, vice-président de Nantes Métropole, en charge des déplacements,
Mme Anne Lefèvre,
M. David Martineau,
M. Damien Garrigue chef de projet Chronobus pour Nantes Métropole,
M. Olivier Delerue chef de projet Chronobus C6 pour Semitan.


Le projet
Les lignes Chronobus font partie du Plan de Déplacements Urbains (PDU) adopté par les élus nantais en juin 2011, un plan qui répondait aux questions suivantes : Comment améliorer la circulation à Nantes ? Développer les transports en commun ? Favoriser les espaces piétons ? Améliorer la sécurité des pistes cyclables ? Diminuer la part prise par les voitures et donc développer le covoiturage ? Vérifier la pertinence d’une hiérarchisation des voies, établie autrefois pour une circulation bien plus légère que celle d’aujourd’hui ?

Hebergeur d'image
Le projet Chronobus offrira aux Nantais un transport du futur plus fréquent, plus régulier, plus rapide, couvrant un plus grand territoire et assurant des connexions efficaces avec les trams, le Busway et, quand il sera en fonction, le Tram-train.


Comment s’y prendre pour passer du projet à la réalisation ?
Il n’était pas possible de planifier des travaux identiques pour toutes les lignes, puisque les Chronobus auront des parcours différents, en matière de largeur des voies empruntées, d’importance de la circulation, d’importance du nombre des commerces le long de la chaussée, de la présence ou non d’écoles etc…C’est donc par tronçons de proximité que les riverains sont informés de l’avancée de LEUR Chronobus, de ce projet qui leur facilitera la vie mais aussi des nuisances consécutives aux travaux, d’où la réunion de ce 10 octobre pour le tronçon Pitre-Chevalier /Coudray.

- Un transport plus fréquent :
En moyenne les fréquences du Chronobus seront de 5 à 8 minutes aux heures de pointe et de 10 à 12 minutes aux heures creuses.
- Un transport plus régulier et plus rapide :
Ce qui revient à rendre la circulation plus fluide et à donner autant que possible, la priorité au Chronobus : multiplication des ronds-points en remplacement des feux rouges ; programmation des feux rouges passant au vert à l’arrivée d’un Chronobus ou restant au vert jusqu’à ce que le Chronobus soit passé ; multiplication des couloirs de bus (vélos, taxis ambulance etc..) ; suppression du décrochement intérieur du bord du trottoir au niveau des arrêts, de façon à ce que le Chronobus reste sur la chaussée et que la circulation s’arrête derrière lui, laissant ainsi la voie libre lors de son redémarrage.
- Un transport plus présent et desservant un plus grand territoire
Comme le tramway et durant toute l’année, le Chronobus circulera à Nantes en semaine de 5h du matin à minuit et demie et pour la nuit du samedi/dimanche, jusqu’à 2h30 du matin. Le territoire desservi sera le suivant :

Hebergeur d'image

- Un transport plus accessible et mieux sécurisé
L’emplacement réservé au Chronobus à l’arrêt sera parfaitement identifiable au sol. Les bords du trottoir des quais d’arrêt seront en granite poncé, le lissage de la pierre permettant au conducteur de coller au quai sans risque pour son véhicule, facilitant ainsi la montée des passagers. La couleur prune adoptée pour les Chronobus, sur les véhicules et sur les panneaux des arrêts, facilitera pour l’usager, l’identification visuelle des lignes.

Le Projet Chronobus nantais, pour quand ?
Une enquête publique sera lancée en février 2012 de façon à ce que les concepteurs du projet recueillent l’avis de la population nantaise. Pour le tronçon Pitre-Chevalier /Coudray les travaux devraient commencer l’été 2012 et se poursuivre l’été 2013. La date d’ouverture du chantier est indécise car elle dépend de la finition d’autres travaux avenue Buat et dans le secteur de Saint Clément, travaux incompatibles avec la fermeture de l’avenue Henri Lasne.

Source : Ville de Nantes

Commentaires

Le 06/01 à 14:38 : Et le sud???? Comme d'habitude il paie pour le nord sans profiter vraiment des infrastructures...le problème serait-il politique pour ne pas dire politicien???

Le 29/10 à 08:58 : Et une fois de plus, le Sud Loire est totalement méprisé par la TAN, bravo. Il commence à y en avoir RAS LE BOL que la plupart des investissements/aménagements/projets de cette foutue ville ne soient fait qu'au nord Loire, là ou le cadre de vie est le en plus le moins bon (bah oui, c'est saturé). L'avenir il se situe au sud Loire, Rezé, Saint-Sébastien, Basse Goulaine, Bouguenais, les Sorinières, le Bignon... il suffit de regarder n'importe quelle carte, ouvrez les yeux! Mais non, rien, jamais rien. Ah si, le busway, qui a au passage divisé par 2 la capacité de circulation en voiture des gens venant du sud Loire, et donc lourdement agavé des embouteillages déjà monstrueux... tout ça pour finalement forcer les gens à prendre le bus, mais en ne mettant pas des lignes là ou il y en a le plus besoin. Non vraiment, merci la TAN, merci la ville.

Le 17/10 à 11:25 : Le projet a l'air d'être avantageux pour les usagers des transports en commun. En effet,avec un Chronobus toutes les 5min, la fréquence semble idéale pour les usagers. Mais qu'en pensent les futurs conducteurs de Chronobus? Cette nouvelle cadence ne va -t- elle pas générer plus de stress au sein de la profession et multiplier les accidents de la route? On peut aussi se demander si plus de conducteurs seront embauchés?