À vélo, Nantes-Barcelone 1-0

MOP Nantes | angelabeuz | Moppé le 29/02/2012 à 15:23 | Mis à jour le 07/03/2012 à 10:52
Intérêts :
Partagez :

Hier j'ai fait connaissance avec Hadrien Bedok, responsable du "déplacement doux" à Nantes Métropole et je lui ai demandé si Nantes était la ville idéale pour circuler à vélo...

À vélo, Nantes-Barcelone 1-0


Aujourd'hui 2 à 3 % des nantais circulent à vélo, mais la mission d'Hadrien et de son équipe pour le mandat actuel est de doubler cette pratique des nantais avant 2015. Pour cela, 20 km de pistes cyclables ont été créées à Nantes ces dernières années, et 40 km en 2011... De plus, on espère bientôt que toutes les pistes seront à double sens ! De nombreux aménagements sont en cours pour sécuriser la vie des cyclistes. C'est le cas des "sas" par exemple, ces espaces réservés aux vélos devant les feux (le conducteur qui mord sur le sas vélo commet une infraction !).



Sur la base du droit d'expérimentation, Nantes a été la première ville à tester le "tourne à droite" des cyclistes depuis le 27 janvier dernier, qui leur permet de franchir le feu rouge pour tourner à droite ou continuer tout droit en cédant le passage, lorsqu'un panneau l'autorise. Ça nous fait gagner du temps ! Par ailleurs, des marquages ont été créés sur certains giratoires pour inciter les cyclistes à les utiliser en toute sécurité. À Nantes, les cyclistes de moins de 8 ans peuvent circuler sur le trottoir, mais les adultes pourront également le faire bientôt, puisque de nombreuses pistes cyclables existent et d'autres seront aménagées sur les accotements, comme en Allemagne ! Le service du Bicloo à Nantes fonctionne également très bien, avec les 102 stations installées, on recense 3500 utilisateurs journaliers.

À Barcelone, comme à Nantes, il y a de plus en plus de cyclistes (c'est même la ville d'Espagne où cette pratique est la plus répandue), et certaines pistes cyclables sont à doubles sens. Quant aux aménagements réalisés pour les cyclistes ils sont plutôt sommaires, pas de tourne à droite ni aucune autorisation pour passer au feu rouge sous peine d'amende de 50 à 100 euros. J'ai été verbalisée pour circuler à vélo en parlant au téléphone. De nombreux cyclistes barcelonais ont dû payer une amende pour circuler sur les trottoirs de moins de 5 mètres de large, passer au feu rouge, rouler sans lumières ou encore conduire avec des écouteurs sur les oreilles, ça ne rigole pas ! Alors qu'à Nantes une telle politique de répression n'est pas envisagée afin d'encourager la pratique. Bien sûr, si les cyclistes nantais commettent des infractions, ils seront tout de même rappelés à l'ordre.

Nantes Métropole encourage également le stationnement sécurisé (face aux nombreux vols de vélos) dans la ville. Ils suppriment même des parkings de voitures pour faciliter l'emplacement d'appuis vélo dans le centre, et également à la gare où il y aura 1000 emplacements pour les vélos fin 2012 ! Pour les nantais qui circulent à vélo et prennent ensuite le bus ou le tramway, il y aura 1000 parc-relais pour y déposer leurs deux-roues, sous forme de consignes individuelles ou collectives. Cette pratique à Barcelone n'existe pratiquement pas. Là-bas les vélos sont volés systématiquement si les cyclistes n'achètent pas deux cadenas pour les sécuriser, les cadenas valent d'ailleurs parfois plus cher que les vélos eux-mêmes ! L'équivalent du Bicloo, le "Bicing" barcelonais, croule également sous le succès, mais les touristes se plaignent car ce projet est né pour les habitants de la capitale catalane (et vous ne pouvez pas y accéder sans abonnement annuel, contrairement au Bicloo).

Voici un aperçu sommaire des aménagements qui rendent la vie des cyclistes nantais beaucoup plus facile, mais je ne vous ai pas tout dit, c'est pourquoi je vous conseille de vous renseigner sur la prochaine Fête du vélo, semaine de la mobilité ou autre campagne de sensibilisation à Nantes... Ça vous permettra, entre autres, de recevoir en cadeau un "kit du vélo". Savez-vous ce que c'est ?

Source : Nantes Metropole, angelabeuz

Commentaires