Paradoxe du Ford Ranger Raptor 2023 : Un monstre mécanique à double tranchant

Décryptage du Ford Ranger Raptor 2023, un monstre mécanique qui échappe astucieusement au malus écologique grâce à une homologation en tant que camion à plateau. Ce pick-up combine puissance, robustesse et confort, tout en posant des questions sur son impact environnemental.

Vous êtes ici : MopNantes Accueil » Voiture » Paradoxe du Ford Ranger Raptor 2023 : Un monstre mécanique à double tranchant

Contournement du Malus Écologique

Pour le millésime 2023, le Ford Ranger Raptor a réussi un tour de force : échapper au malus écologique en obtenant une homologation européenne comme camion à plateau. Avec ses différentes versions – cabine club, double-cabine et le très sportif Raptor – ce véhicule Ford offre un V6 biturbo essence généreux, remplacant la précédente version diesel. Cette innovation lui confère une avance significative sur le marché, en particulier face à des concurrents comme le Land Rover Defender.

« Le malus écologique est devenu une contrainte majeure pour les acheteurs et les fabricants. Cette homologation est une bouffée d’air frais pour Ford », déclare John, un expert en automobile.

Une Bête de Puissance et de Taille

Quand on parle du Raptor, on évoque inévitablement sa puissance et sa robustesse. Avec des dimensions de 5,36 mètres de long, 2 mètres de large et une hauteur de 1,92 mètre, ce véhicule est l’un des plus imposants du marché. Son poids et ses marchepieds en métal ajoutent une touche d’exception à l’ensemble. Le châssis, développé conjointement avec Volkswagen, est fabriqué en acier haute résistance, offrant ainsi des capacités de tractage jusqu’à 2,5 tonnes.

Le Confort à l’Intérieur, Pas Seulement du Tape-à-l’œil

L’intérieur du Raptor brille également par son confort et sa praticité. Avec une fiche technique bien détaillée, ce véhicule Ford offre une sellerie de qualité, des sièges sport confortables et un grand écran central vertical « à la Tesla ». Le système audio Bang et Olufsen mérite une mention spéciale pour sa qualité exceptionnelle.

Une Polyvalence de Chargement

Ce pick-up ne se limite pas à transporter des personnes. Sa benne de chargement, mesurant 1,6 mètre de long, peut également servir de « pièce à vivre ». Equipée d’une prise de courant 220v, elle est pratique pour les artisans ou simplement pour un pique-nique improvisé.

Selon Mike, un propriétaire du Raptor: « La benne est vraiment pratique pour transporter du matériel de sport ou même pour une petite escapade en camping. »

Performance et Mécanique: Rien à Envyer aux Américains

Le V6 3 litres biturbo Ecoboost du Raptor, couplé à une transmission intégrale permanente et une boîte automatique à 10 rapports, n’a aucun mal à propulser ce poids lourd. Bien que certains puristes auraient préféré un V8, ce moteur reste très capable avec 292 chevaux et un couple de 492 Nm.

“Il ne s’agit pas simplement de puissance brute, mais d’une performance sophistiquée que l’on peut contrôler facilement, » commente Lisa, une journaliste automobile.

Des Capacités Tout-Terrain Exemplaires

Avec divers modes de traction et réglages de suspensions, le Ford Ranger Raptor est un véritable tout-terrain. Il est capable de surmonter des terrains difficiles tels que des chemins boueux ou caillouteux. Son mode « Baja » est particulièrement remarquable pour une conduite à haute vitesse en terrain hostile.

Le Ford Explorer EV reporté à l’été prochain

Le Coût Environnemental: Le Talon d’Achille

Malgré toutes ses qualités, le Raptor n’est pas sans failles, notamment en matière écologique. Son malus poids et sa consommation de 13,8 litres aux 100 kilomètres en font un véhicule peu respectueux de l’environnement. Avec des émissions de CO2 dépassant largement les 300g/km, il s’agit d’un vrai sujet de préoccupation.

Le Verdict: Un Pick-Up Aux Multiples Facettes

Le Ford Ranger Raptor est un véhicule complexe. D’une part, il réussit à contourner le malus écologique et offre des performances et un confort exceptionnels. D’autre part, son coût environnemental est une pilule difficile à avaler. À un prix de 68.400 euros TTC sans malus, c’est une option à considérer sérieusement, mais pas sans réserves.

FAQ sur le malus écologique du Ford Ranger Raptor

Qu’est-ce que le malus écologique ?

Le malus écologique est une taxe imposée sur les voitures neuves émettant une grande quantité de dioxyde de carbone (CO2). Cette taxe a pour but de dissuader l’achat de véhicules fortement polluants.

Comment le Ford Ranger Raptor échappe-t-il au malus écologique ?

Pour le millésime 2023, Ford a obtenu une homologation européenne pour le Ranger en tant que camion à plateau. Cette classification permet au véhicule de contourner le malus écologique, même dans sa version sportive, le Raptor.

Quelle est la motorisation du Ford Ranger Raptor ?

Le Ford Ranger Raptor pour l’année 2023 est équipé d’un V6 biturbo essence. Auparavant, il n’était disponible qu’en version turbodiesel.

Quelles sont les dimensions du Ford Ranger Raptor ?

Le Ford Ranger Raptor mesure 5,36 mètres de long, un peu plus de 2 mètres de large, et a une hauteur d’1,92 mètre. Ces dimensions le placent parmi les véhicules les plus imposants sur le marché.

Le Ford Ranger Raptor est-il confortable ?

Oui, le Ranger Raptor offre un intérieur très confortable avec des matériaux robustes, des sièges sport confortables et un système d’infotainment de haute qualité.

Quelle est la consommation du Ford Ranger Raptor ?

Selon les normes du constructeur, le Ford Ranger Raptor consomme environ 13,8 litres aux 100 kilomètres.

Quel est le prix du Ford Ranger Raptor ?

Le prix du Ford Ranger Raptor est de plus de 68,000 euros, sans tenir compte du malus écologique grâce à son homologation en tant que camion à plateau.

Suivez Mopnantes sur Google Actualités :

Partagez votre avis