Quelles obligations avec la loi Montagne ?

La loi Montagne, instaurée en France depuis novembre 2021, marque un tournant dans la sécurité routière hivernale en montagne. Face aux défis des routes enneigées, cette législation impose de nouvelles normes d'équipement pour les véhicules, visant à réduire les risques d'accidents et à maintenir une circulation fluide. Feu Vert se positionne comme un allié de choix, offrant conseils et équipements adaptés pour naviguer ces routes difficiles avec assurance et conformité. Découvrons ensemble les contours et les implications pratiques de cette loi essentielle pour tout usager des routes de montagne en hiver.

La loi Montagne vise à améliorer la sécurité routière en montagne pendant la période hivernale. Depuis le mois de novembre 2021, la France a mis en place de nouvelles mesures de sécurité sur les routes de montagne. Ainsi, les conducteurs qui veulent voyager sur ces routes en cet hiver 2024 doivent se préparer en conséquence. Que savoir sur la loi Montagnes et ses obligations ? Feu Vert vous accompagne pour comprendre cette loi. L’entreprise vous aide aussi à choisir les meilleurs équipements pour affronter les routes enneigées en toute confiance.

Que savoir sur la loi Montagne ?

La loi montagne vise à sécuriser les routes en hiver dans les zones montagneuses entre le 1er novembre et le 31 mars de chaque année. Pour vous conformer à cette loi et assurer votre sécurité, vous devez :

  • Équipez votre véhicule de pneus hiver ou 4 saisons homologués, portant le marquage « 3PMSF » ou des pneus « M+S ».
  • Assurez-vous d’avoir des dispositifs antidérapants amovibles comme des chaînes à neige métalliques ou des chaussettes à neige pour les 2 roues motrices.

Les chaînes à neige sont des dispositifs qui sont destinés à être montés sur les pneus des véhicules afin d’améliorer leur adhérence sur la neige ou la glace. Elles sont conseillées lorsqu’il y a des conditions de conduite extrêmement difficiles.

À partir du 1ᵉʳ novembre 2024, la loi Montagne ne rendra obligatoires que les pneus labellisés « 3PMSF » (3-Peak Mountain Snow Flake). Toutefois, l’utilisation d’autres types de pneus hiver sera autorisée, mais dans ce cas, les conducteurs devront être équipés de chaînes à neige pour circuler dans les zones concernées.

Les autorités actualisent régulièrement la liste des départements concernés par cette loi et les périodes d’application. Ainsi, pour garantir votre sécurité sur la route et respecter cette loi, consultez les dernières informations sur les départements concernés.

Quelles sont les raisons derrière la mise en place de la loi Montagne ?

Pour réduire les risques d’accidents sur les routes montagneuses enneigées ou verglacées, une obligation d’équipements hivernaux a été mise en place par le gouvernement français. Dans les conditions météorologiques difficiles, les pertes d’adhérence et les dérapages sont fréquents et cela exige que les conducteurs soient prêts à y faire face. L’objectif premier de cette loi est de fournir aux automobilistes les moyens de sécuriser leur trajet.

En effet, cette obligation vise à maintenir la fluidité de la circulation. Des véhicules mal équipés peuvent se retrouver immobilisés sur la route et entraîner des embouteillages. Pour éviter des situations du genre, les conducteurs doivent se conformer à cette réglementation.

Pour sensibiliser les usagers de la route, des panneaux informatifs signalent l’entrée dans une zone où ces équipements sont obligatoires. Cette signalisation permet aux conducteurs de prendre les dispositions nécessaires pour garantir leur sécurité et celle des autres usagers de la route. Même en l’absence de neige ou de verglas, les automobilistes doivent garder leurs chaînes ou leurs chaussettes à neige à bord de leur véhicule.

En respectant cette loi, vous contribuez à la sécurité routière en montagne. De plus, le respect de cette obligation d’équipements hivernaux minimise les risques d’accident. Dès lors, vous devez prendre vos responsabilités et vous conformer à cette réglementation pour faire des déplacements en toute sécurité.

Quels sont les véhicules concernés par la loi Montagne ?

La loi Montagne concerne tous les véhicules à quatre roues qui circulent dans les zones de montagne définies par l’arrêté du 10 mai 2006, à l’exception des deux-roues motorisés. Les véhicules concernés par cette loi sont :

  • Véhicules légers (voitures particulières, berlines, citadines, etc.)
  • Utilitaires légers (fourgonnettes, camionnettes, etc.)
  • Camping-cars
  • Poids lourds
  • Autocars et autobus

Si vous avez l’un de ses véhicules, vous devez nécessairement vous conformer à cette réglementation. Par ailleurs, il faut souligner que les obligations ne sont pas les mêmes pour les véhicules. En effet, pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes, il est exigé d’avoir des chaînes ou des chaussettes à neige sur au moins deux roues motrices. Vous pouvez aussi installer des pneus hiver sur au moins deux roues de chaque essieu.

Pour les bus et les véhicules de transports collectifs de plus de 3,5 tonnes sans remorque, il est aussi nécessaire d’avoir des chaînes ou des chaussettes sur au moins deux roues motrices. Les pneus hiver doivent être montés sur au moins deux roues directrices du système de direction principal et sur au moins deux roues motrices.

Pour les véhicules de transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes avec remorque ou semi-remorque, les chaînes ou chaussettes doivent également être présentes sur au moins deux roues motrices. Par ailleurs, la législation Montagne n’impacte pas les véhicules équipés de pneus cloutés puisque ces derniers sont conçus pour offrir une adhérence sur les surfaces enneigées ou verglacées.

Pourquoi recourir à Feu Vert pour vous aider à respecter la loi Montagne ?

Recourir à l’expertise de Feu Vert pour respecter la loi Montagne présente de nombreux avantages. En effet, plus de vous proposer une gamme variée de pneus hiver et de chaînes neige, l’entreprise procure également à ses clients une multitude de services comme :

  • La réparation ;
  • Le montage de pneus ;
  • La vidange ;
  • La vente de pièces détachées et d’accessoires automobiles.

De plus, son modèle de « centre auto » permet aux clients de bénéficier d’un entretien complet de leur véhicule. Avec de nombreux centres de vente en France, l’entreprise est réputée pour son expertise et son engagement à fournir des services de qualité à des prix abordables. Cela fait d’elle le partenaire idéal pour vous aider à être conforme à la réglementation en vigueur en montagne.

Suivez Le journal de la finance sur Google Actualités :

Laisser un commentaire