Quelles sont les voitures qui ne pourront plus rouler en 2024 ?

En 2024, la France intensifiera les restrictions de circulation dans les Zones à Faibles Émissions (ZFE) pour lutter contre la pollution. Cette évolution réglementaire impactera plusieurs véhicules selon leur catégorie Crit’Air et l'agglomération dans laquelle ils circulent. Cet article propose un aperçu des changements à venir et des conseils pour s'adapter à ces nouvelles règles.

Vous êtes ici : MopNantes Accueil » Voiture » Quelles sont les voitures qui ne pourront plus rouler en 2024 ?

Introduction aux Zones à Faibles Émissions (ZFE)

À partir de 2024, de nouvelles règles concernant les Zones à Faibles Émissions (ZFE) entreront en vigueur en France. Ces règlements visent à réduire la pollution de l’air dans les grandes agglomérations en limitant la circulation des véhicules les plus polluants.

Agglomérations et Véhicules Concernés

Les agglomérations de Lyon, Marseille, Paris, Rouen et Strasbourg, dénommées “territoires ZFE”, sont particulièrement ciblées. Ces villes devront interdire la circulation des voitures avec une vignette Crit’Air 4 dès le 1er janvier 2024. Cela inclut principalement les véhicules diesels immatriculés entre 2001 et 2005 (norme Euro 3) et les deux-roues motorisés d’avant juillet 2004​​.

Calendrier des Restrictions

Le calendrier des interdictions de circulation se décline comme suit :

D’autres Villes Appliquant les ZFE

En plus des territoires ZFE mentionnés, d’autres villes telles que Grenoble, Montpellier, Toulouse, Reims, Nice et plusieurs autres agglomérations françaises de plus de 150 000 habitants durciront également leurs normes ZFE. Cela implique des interdictions pour les véhicules avec des vignettes Crit’Air 3 et 4, selon la ville et le type de véhicule (particuliers ou utilitaires)​​.

Vente voiture occasion en ligne : Quel est le meilleur site de vente de véhicule d’occasion ?

Comment Savoir si Votre Véhicule est Concerné ?

Pour savoir si votre véhicule est impacté par ces restrictions, vous pouvez consulter le site officiel du gouvernement pour réaliser une simulation avec les détails de votre véhicule. L’attribution des vignettes Crit’Air dépend de la norme Euro du moteur et du type de carburant utilisé (diesel ou essence)​​.

Perspectives

Avec ces nouvelles règlementations, le paysage automobile en France connaîtra une transformation significative. Les automobilistes sont encouragés à se renseigner sur les normes de leurs véhicules et à envisager des alternatives plus écologiques si nécessaire. Ces mesures reflètent un effort croissant pour lutter contre la pollution de l’air et promouvoir un environnement plus sain.

Cet article fournit un aperçu des changements à venir concernant les restrictions de circulation dans les ZFE en France. Pour des informations plus détaillées et spécifiques, il est conseillé de consulter les sources officielles ou les sites d’information automobile.

FAQ sur les Véhicules Interdits de Circulation en 2024

Quels Véhicules Seront Interdits en 2024 dans les ZFE en France ?

En 2024, les véhicules munis d’une vignette Crit’Air 4, notamment les diesels immatriculés entre 2001 et 2005, seront interdits dans certaines grandes agglomérations françaises.

Dans Quelles Villes les Restrictions Seront-elles Appliquées ?

Les villes de Lyon, Marseille, Paris, Rouen et Strasbourg, ainsi que d’autres agglomérations de plus de 150 000 habitants, appliqueront ces restrictions.

Comment Vérifier la Classification Crit’Air de Mon Véhicule ?

Vous pouvez vérifier la classification Crit’Air de votre véhicule en consultant le site officiel du gouvernement ou en vérifiant la norme Euro de votre moteur sur votre carte grise.

Les Véhicules Utilitaires Sont-ils Concernés par les Restrictions ?

Oui, les véhicules utilitaires sont également concernés par les restrictions, avec des règles spécifiques selon les agglomérations.

Existe-t-il des Exceptions pour Certains Véhicules ?

Les véhicules de collection, avec mention spécifique sur la carte grise, sont généralement exemptés de ces restrictions.

Pour plus d’informations détaillées, il est recommandé de consulter les sources officielles ou les sites d’information automobile.

Suivez Le journal de la finance sur Google Actualités :

Partagez votre avis